×
google news

Burgess, Ducati, Rossi : "rouler pour comprendre la moto, pas pour établir de nouveau record”

Voici une interview de Burgess qui a quelques jours mais assez peu reprise par la presse française.
Cette interview accordée à Autosport apporte le regard et les explications du vieux loup de mer qu’est Jeremy Burgess face aux détracteurs des chronos établis par Valentino pour sa prise en main de la Ducati.

“Il n’y a aucune raison de paniquer, malgré les résultats inhabituels de Valentino,” a déclaré Burgess.
“Tout était nouveau pour Valentino, comme pour moi et mon équipe.
La Ducati réagit différemment et ce sera donc une affaire de temps à gérer dans le calme pour essayer de bien tout comprendre.

”“Après des années de travail sur des motos japonaises et sept saisons sur Yamaha, monter sur la Ducati a un peu été un choc culturel pour Valentino.
Tout le monde aime être au sommet de la feuille de temps, à chaque séance, mais je savais que Valentino partait en piste avec un autre objectif : il voulait rouler pour comprendre la moto, pas pour établir de nouveau record“ …“Valentino avait de la marge, il n’a pas roulé comme sur un week end de course.
Valentino a aussi découvert une moto plus physique à emmener, plus que ne l’était sa précédente moto, il ne s’attendait pas non plus forcément à cela.
Burgess estime également que ce dernier point était défavorable à un tour chrono puisque rappelons que Rossi souffrait encore de son épaule pour ces tests, il n’en sera pas de même à Sepang.
“Personne n’a tenté d’expliquer ses chronos sur ce point” ajouta Burgess.
“Valentino a tenu à terminer la saison, puis a enchaîné deux jours supplémentaires d’essais.
Le deuxième jour, Valentino pouvait à peine faire trois ou quatre tours d’affilée, et sans jamais pouvoir pousser.
Cela a forcément eu une influence.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media