×
google news

Dakar 2011 : Califano rempile à Moto

Petit à petit, Christian Califano s’est fait sa place dans le petit monde des aventureux à Moto.
Au début, on pensait son expérience un peu bling bling, mais la bonne humeur du bonhomme et son abnégation à affronter les galères lui ont permis de gagner son statut d’Homme du Dakar.

Le passage prévu dès cette année à la voiture a été reporté pour l’ancien international de Rugby, qui vivra à nouveau l’aventure du Personal Dakar Argentina Chile sur deux roues, avec ses copains du Team Redbull KTM, dont le tenant du titre Cyril Despres.

Exténué mais survolté.
En janvier dernier, Christian Califano venait pour la première fois à bout du Dakar, qu’il avait déjà découvert et quitté dans la douleur l’année précédente.
A l’issue de son périple, ce compétiteur né se distingue par une dernière place qui a pour une fois valeur de victoire.
D’ailleurs, ce jour-là, son camarade Despres, qui l’a accueilli au sein de son équipe, vient de gagner son troisième Dakar, et Ruben Faria, porteur d’eau du champion, remporte la dernière spéciale : « lorsque nous roulions sur le chemin du retour vers Buenos Aires, nous étions comme des enfants.
C’est un de mes plus beaux souvenirs, j’étais traversé par des tonnes d’images », se souvient le Toulonnais, qui venait alors de boucler un des challenges les plus relevés de sa vie…Sa carrière de motard, dont la fin était dans un premier temps programmée à l’instant de cet aboutissement, s’engage maintenant dans une prolongation : « C’est de la faute de Cyril, c’est lui qui m’a chambré pour que je reparte, plaisante d’abord Christian.
J’exagère à peine, car j’ai vraiment vécu une expérience d’équipe au sein de ce groupe.
Par exemple chaque jour, il me préparait un briefing personnalisé sur ce que je devais faire dans l’étape.
Je suis touché qu’il ait pris soin de moi à ce point ».
Si l’aventure humaine s’est en partie jouée avec ses compagnons de route, le chemin parcouru sur le rallye correspond aussi à une recherche individuelle pour « Cali », qui estime que « le Dakar m’a transformé ! Il n’ya pas que le rugby pour grandir dans la vie ».
D’ailleurs, c’est maintenant avec humilité et esprit qu’il fait le point sur ses chances de réussir à boucler une deuxième fois le parcours : « Je ne vais pas me donner de chances, mais je vais me donner les moyens ».
via site Dakar

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media