×
google news

Nissan Pixo : l'attaque du clone

Si vous trouvez que la Nissan Pixo ressemble furieusement à la nouvelle Suzuki Alto, ne vous inquiétez pas, Nissan ne singe pas les constructeurs chinois en clonant des modèles japonais mais s’est associé à Suzuki pour produire son clone de l’Alto en Inde.

Ben oui, ce n’est pas tous les jours l’innovation chez le franco-japonais, on ne réalise pas un Qashqai à chaque fois…Et c’est bien dommage car cette Pixo n’apporte rien de plus que sa jumelle.
La finition est quelconque et l’habitacle bien triste malgré les assemblages forts corrects.

La mécanique sera limitée à un petit trois cylindres 1 litres de 68 ch qui sera forcément plus à son affaire en ville que sur autoroute.
Nissan propose quand même quelque chose d’intéressant sur cette citadine low-cost, une boîte automatique à variation continue qui sied comme un gant à cette pure citadine.
Car pour le reste, il faudra faire une croix sur les bagages ou les grosses commissions tant le coffre tient plus de la boîte à gants que de la soute, l’intérieur a même renoncé aux tissus colorés que l’on peut voir à bord de l’Alto.
Certes, quatre personnes tiendront à l’intérieur mais ceux de l’arrière trouveront les voyages un peu long…PUBLICITÉPUBLICITÉLe point positif se trouve dans le comportement routier : vive, agile, peu sujette au roulis, cette Pixo est étonnament plaisante à conduire et on regrette de n’avoir que 68 ch à cravacher ! Le bruit du moteur est assez présent mais comme il est agréable, trois cylindres obligent, ce n’est pas gênant.
Bref, Nissan (à qui l’on doit fort gracieusement les photos qui illustrent la galerie) ne révolutionne pas le segment mais propose finalement une voiture assez agréable et très peu coûteuse ce qui, par les temps présents, est un bon calcul !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media