×
google news

Chrysler dépose le bilan, l’alliance avec Fiat officielle !

C’est Obama qui a annoncé la nouvelle comme prévu, ayant préparé deux discours, c’est celui de la banqueroute qui a été prononcé, plaçant le groupeChrysler sous le Chapter 11 de la protection des entreprises en faillite.
Un temps envisagée, la liquidation n’a pas lieu grâce à Fiat et les accords avec les syndicats américains et canadiens.

Mieux, une aide de 3,3 milliards de dollars sera versée sous forme de prêts par le gouvernement US.
Lors de la prise de Fiat, 4,7 milliards seront rajoutés et le Canada sera aussi de la partie avec 2,42 milliards supplémentaires.

PUBLICITÉPUBLICITÉBref, Chrysler se voit accorder un beau total de 10,5 milliards de dollars (7,9 milliards €).
Le groupe revient de loin, mais les efforts récompensés.
Dans le même temps, l’alliance avec Fiat fut officialisée, le groupe italien prenant pour l’instant 20% des parts.
Le PDG actuel de Chrysler, Bob Nardelli, démissionnera à la fin de l’opération, laissant sa place à un élu du conseil d’administration formé de 5 indépendants, et de 3 choisis par Fiat.
A la suite, 35% seront possibles sous des conditions d’objectifs de ventes et de production et finalement une prise de 51% optionnelle entre 2013 et 2016, après les remboursements des prêts.
Les 65% restants seront détenus par le fonds couvrant la santé des retraités via l’UAW (55%), l’Etat américain (8%) et le Canada par le biais de l’Ontario (2%).
Côté emploi, les usines fermeront lundi prochain, mais temporairement car elles repartiront normalement dès la fin de la faillite qui durera entre 1 et 2 mois.
Source : Les Echos

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media