×
google news

WRC 2010 : Rallye de Jordanie

Après la Suède et le Mexique, le WRC prend la direction de la Jordanie, pour un rallye tout aussi dépaysant que les deux premiers ! Leaders du Championnat du Monde depuis leur victoire en Amérique Latine, Sébastien Loeb et Daniel Elena viseront un 56e succès au Moyen-Orient.

Après une première édition il y a deux ans, le Rallye de Jordanie fait son retour au calendrier du Championnat du Monde des Rallyes FIA.
Disputée dans des paysages désertiques, cette épreuve ne ressemble à aucune autre.
Particulièrement compact, le parcours est constitué de spéciales rapides et roulantes situées pour la plupart sous le niveau de la mer.

Comme c’est la norme en WRC, le rallye se disputera sur trois étapes, mais elles sont programmées jeudi, vendredi et samedi.
Deuxièmes de cette épreuve en 2008, Dani Sordo et Marc Marti auront pour objectif d’offrir la possibilité à Citroën d’engranger un maximum de points en rééditant leur bonne performance.
Très à l’aise sur ce terrain, Sébastien Loeb …PUBLICITÉPUBLICITÉ affiche toujours le même objectif lorsqu’il est au départ d’un rallye : « Nous avons dominé au Mexique, mais il ne faut pas se relâcher car je sais que nos adversaires vont revenir à leur meilleur niveau dès le week-end prochain.
Une nouvelle victoire serait évidemment avantageuse pour nous et pour Citroën, mais ce ne sera pas un rallye facile.
Les spéciales se déroulant en plein désert, il n’y a pas de repères et nous roulons souvent à l’aveugle.
C’est alors facile de taper un de ces gros rochers qui jalonnent la route ! Il faudra être très précis lors de la prise de notes.
»De son côté, Hirvonen qui avait impressionné en Suède puis déçu au Mexique a travaillé lors d’essais privés en Sardaigne “Nous avons analysé les raisons pour lesquelles nous n’étions pas assez compétitifs au Mexique et nous avons essayé de nouvelles options en Sardaigne.
Je m’attends à ce que nous soyons plus compétitifs en Jordanie.
”A propos du rallye, le suédois a tenu ces propos qui illustrent assez bien la difficulté de la Jordanie : “C’est l’une des épreuves les plus difficiles pour prendre des notes.
Il y a des sections rapides avec de petites bosses.
Et le rythme change avec une série d’épingles.
Il n’y a pas d’arbres, pas de repères dans le désert pour faire ses notes.
Il faut être très précis.
”Dans tous les cas, la partie ne sera pas évidente à gérer car de gros orages ont récemment endommagé la piste que suivra le rallye, le nécessaire a été fait pour “combler” les trous.
Mais ces réparations de fortune supporteront-elles le rythme endiablé d’un rallye ?

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media