×
google news

La F1 et son futur : de "vieux" GP appelés à disparaître

Bernie Ecclestone a accordé une interview au médias anglais.
L’argentier de la F1 parle sans détour de ce que sera l’avenir proche de la F1.
Selon lui, la F1 sera plus globalement mondialisée.
Place à des nouveaux territoires et bye bye certaines vieilles références historiques, pas assez bonnes pour la F1.

Mais pas assez bonnes en quoi ? En exposition, en effet, le modèle d’Ecclestone est de promettre une visibilité de masse à ses partenaires et aux sponsors.
La Russie arrive en 2014, le GP des USA en 2012, et celui d’Inde dès l’an prochain.

Le problème, c’est que le calendrier compte déjà 20 dates et qu’il faut faire de la place pour 3 nouvelles épreuves, s’il doit bien être possible d’ajouter une date, des grands prix vont sauter.
“Nous sommes un championnat du monde, il nous faut donc être dans les différentes parties du globe.
Grâce au sens commun de tous, nous avons réussi à étendre notre exposition.
Le tout c’est d’avoir le courage de le faire.
”“Il ne faut pas s’attarder sur l’âme et le cœur de la F1.
Dans le sport professionnel, ces considérations romantiques ne fonctionnent pas.
Bien que le plus beau de tous nos nouveaux circuits soit celui de Turquie, je ne comprends pas pourquoi les gens ne viennent pas voir le Grand Prix.
Pour faire de la place aux nouveaux, on peut supprimer cette épreuve.
”“Le GP de Belgique ? Sans l’aide du gouvernement, il n’y en aurait plus.
Le contrat se termine en 2012.
Comme Silverstone d’ailleurs.
”A bon entendeur … et dire qu’Ecclestone déclarait, il y a peu qu’il serait prêt à aider quelqu’un qui aurait un bon projet pour la France.
Plus qu’un bon projet, il faudra beaucoup mais alors beaucoup d’argent !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media