×
google news

GM de retour en bourse

Le 1er juin 2009, General Motors se déclarait en faillite et était placé sous la protection du Chapitre 11.
Le résultat de plusieurs années où les ventes se sont effondrées et les pertes se sont accumulées, avec un record de plus de 30 milliards perdus en 2008.

Le 18 novembre 2010, le groupe fait son retour en fanfare en bourse, sur le New York Stock Exchange.
Une fois n’est pas coutume, les américains font les choses en grand avec tambours et trompettes.
Le groupe s’est ainsi offert une immense publicité sur la façade du célèbre monument de Wall Street.

Bizarrement, le traditionnel logo carré n’apparait pas.
Le groupe est même allé jusqu’à organiser un défilé d’autos en plein Manhattan.
Décidément les américains ne changeront jamais.
Les paillettes doivent toujours recouvrir les pires situations.
Le groupe n’est toujours pas remis complètement de la crise et doit surtout son salut à… l’Etat américain qui a injecté des milliards qui a renfloué un groupe qui a lui-même foncé dans le mur en s’entêtant à proposer des modèles gloutons quand les japonais proposaient des autos économes.
La remise à l’eau aura eu pour conséquence la fermeture de 13 usines sur 47, la réduction du nombre de salariés de 20 %, la mort de trois marques (Pontiac, Hummer et Saturn).
La réintroduction en bourse vise à lever une douzaine de milliards de dollars.
L’Etat fédéral ne sera plus l’actionnaire majoritaire.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com