×
google news

VW Golf VII (2012) : divergences sur son style !

La sixième génération de Golf, apparue fin 2008, aura une vie très courte, puisqu’elle sera remplacée dès la fin de l’année prochaine.
4 ans de carrière pour un tel véhicule, c’est quasi du jamais vu ! Mais le planning de VW avait toujours prévu cela.

Il fallait en effet remplacer la Golf V née fin 2003, mais la marque allemande préparait en même temps sa nouvelle plate-forme modulaire, qui sera utilisée par un nombre impressionnant de modèles du groupe, et qui au moment venu n’était pas encore prête.

La solution a donc été d’offrir à la Golf V un gros recarossage pour la faire tenir (comme sur de nombreux modèles de la marque d’ailleurs), avant de proposer une septième génération revue de fond en comble.
La prochaine sera donc toute nouvelle.
Et les premiers prototypes commencent à être aperçus en test.
Mais ils se cachent encore sous des carrosseries du modèle actuel.
Ce qui laisse les rumeurs aller bon train !Dès l’apparition de la sixième génération, les critiques ont fusé, pour reprocher le conservatisme exagéré et le peu de créativité du style.
Quelques temps après la commercialisation du véhicule, on avait déjà la tête tournée vers la prochaine.
Et il se murmurait que VW allait enfin faire changer son modèle mythique.
On nous promet ainsi une Golf plus sportive, avec des traits acérés et des volumes retravaillés.
Une thèse soutenue par Autocar, qui annonce une Golf plus basse avec une position de conduite abaissée, ce qui modifierait les sensations de conduite.
Certains codes esthétiques seraient un peu bousculés, comme la forme du vitrage latéral.
Mais le succès du modèle actuel peut pousser VW à ne pas trop faire changer l’auto.
Une Golf reste une Golf, on l’achète pour ses qualités et son image flatteuse.
On le dit toujours, on n’achète pas une VW, mais une Golf.
Autobild la voie donc plus sage, même si l’interprétation qu’il nous a proposée cette semaine parait un peu moins crédible, tant la proue est calquée sur celle de la dernière Jetta.
Qui faut-il croire ? On a le choix entre la mini révolution ou la fausse évolution.
Même si il ne faut pas rêver, la Golf gardera ses bases et même si elle cherche à changer un peu, elle le fera le plus subtilement possible.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media