×
google news

Salon de Francfort 2011 : Peugeot HX1 Concept

A chaque fois, c’est la même chose.
Nos constructeurs tricolores rêvent tellement de haut de gamme qu’ils craquent à tour de rôle lors des salons en nous proposant un concept donnant leur vision de la voiture de luxe.
Sauf que cela reste toujours à l’état d’étude et que rien ne se concrétise en série, ce qui est fort agaçant.
Cette fois, c’est Peugeot qui s’y colle.
Depuis l’arrêt de la 607, la marque ne propose plus rien niveau haut de gamme.
Pour pallier à cela, il a bien tenté de faire monter en gamme la 508 et l’a décliné en une luxueuse version hybride RXH.
Mais cela ne peut faire le poids face à une Mercedes Classe E… Peugeot est cependant conscient qu’il n’a aucun intérêt à proposer une routière classique.
Son manque de légitimité sur le segment conduirait à un nouvel échec.
Mais il n’a jamais abandonné l’idée de proposer un modèle équivalent, sous une forme originale.
Les rumeurs sont allées bon train, certains imaginant un coupé 4 portes d’autre un break de chasse.
Cette dernière proposition serait-elle la bonne ? En tout cas, c’est la silhouette retenue pour le nouveau concept de la marque (qui a dit énième ?).
Car il faut être honnête, on est un peu déçu de la surprise de Peugeot pour Francfort.
On espérait la 208, au moins sous forme de show-car, on a le droit à une nouvelle démonstration du nouveau style de Peugeot.
Peugeot HX1D’ailleurs, lors de notre série sur les révolutions stylistiques, on avait mis en garde Peugeot contre son manque de créativité vis-à-vis de son nouveau design.
Car depuis le manifeste SR1, la marque a décliné les nouveaux codes sur différentes carrosseries sans chercher à les réinterpréter.
Ainsi, le HR1 ne déroge pas beaucoup à la règle et montre le même visage que les SR1, HR1 et SXC.
On retrouve les phares fins, la calandre hexagonale flottante ou les prises d’air triangulaires dans l’angle du bouclier.
L’ensemble est cependant traité avec un peu plus de finesse.
Enfin, on parle bien sûr pour les traits de la face, car pour la silhouette, c’est une autre histoire.
La HR1 montre des proportions étonnantes, en étant très longue (4,99 mètres), large (1,90 mètres) et surtout très basse (1,37 mètre).
De quoi favoriser le Cx.
Peugeot a ainsi accordé un soin tout particulier à l’aérodynamisme, comme en témoigne par exemple la carrosserie sculptée ou le dessin des jantes en turbine.
Simultanément, un becquet et deux appendices latéraux, situés en haut du volet arrière, se déploient, au-dessus des 100 km/h.
Sans surprise, l’auto est une hybride.
Sous le capot du HX1, le moteur thermique est un 2.
2 l HDi de 204 ch, associé à une boîte de vitesse automatique à 6 rapports.
Couplé avec un moteur électrique de 70 kW (95 ch), l’ensemble permet donc un potentiel de 220 kW (299 ch).
Comme pour le 3008 Hybrid 4, le bloc thermique entraine les roues avant tandis que l’électrique entraine les roues arrière.
Mais la grosse différence ici est que le HX1 est « plug-in » : des batteries lithium-ion peuvent être rechargées sur une prise 220V permettant d’effectuer 30 km en mode zéro émission.
Quatre portes à ouverture inversée, en semi-élytre, s’ouvrent largement pour accéder facilement à l’habitacle de HX1.
Cet habitacle est structuré de manière à offrir un maximum d’aisance aux deux passagers du dernier rang ainsi qu’un maximum de sensations aux occupants du 1er rang.
Si besoin, deux sièges escamotables peuvent être configurée sur un rang central, grâce à un astucieux système de « sièges gigognes » : sur le même principe que le concept-car HR1, des sièges supplémentaires sont imbriqués derrière les sièges avant.
L’habitacle est construit selon la nouvelle signature Peugeot, Motion et Emotion.
La partie avant est ainsi consacrée au côté Motion, pensé pour offrir un maximum de sensations au conducteur.
L’ambiance est très « technologique et sensitive », avec l’utilisation de métal brossé et d’éléments digitaux.
Le véhicule va s’adapter à la situation de vie du pilote.
En effet, la colonne de direction peut s’allonger électriquement, parallèlement au réglage du siège, afin de faciliter l’accessibilité.
La jante du volant se resserre automatiquement lorsque la voiture passe en mode « cruising » pour un plus grand confort du conducteur.
L’instrumentation de bord est ainsi conçue pour suggérer une totale maîtrise du véhicule à l’image également des « combinés tête haute », qui permettent de visualiser l’ensemble des indications sans jamais perdre la route des yeux.
A l’arrière, un maximum d’attentions est dédié à la valorisation et au confort des passagers (Emotion).
L’ambiance et les matières utilisées sont lumineuses, mélanges de cuirs plissés et surpiqués.
Les deux assises arrières sont réglables en inclinaison ; un ensemble de commandes sont regroupés dans l’accoudoir du milieu.
La console centrale regroupe un minibar ainsi qu’une machine à café, clin d’œil discret à l’histoire de Peugeot.
Nos liens :- la présentation du RHX- l’actualité Peugeot sur Autosblog

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Contents.media