×
google news

Essai Autosblog : Nouvelle Kia Rio 2011 2012

Assurément, Kia est le constructeur automobile qui a le plus fait progresser son image de marque ces dernières années.
Il faut être honnête : le coréen partait de loin.
Mais en quelque mois, Kia a boosté sa notoriété dans l’hexagone.
La fameuse garantie 7 ans n’y est pas étrangère.

Mais pas seulement.
La révolution stylistique opérée sous la patte de Peter Schreyer a considérablement participé au nouveau dynamisme de la firme.
La preuve, le très réussi Sportage est un succès commercial, avec des délais de livraison qui ont explosé (jusqu’à 12 mois).
La firme a encore beaucoup de travail à faire sur son image.
Elle compte utiliser les réseaux sociaux et axer sa communication vers plus d’émotion.
La nouvelle Rio est ainsi carrément qualifié d’ « objet de convoitise » dans la publicité !Il faut dire que Kia ne prend pas forcément le melon avec un tel slogan, l’auto montrant un style assez aguicheur.
On est très loin de la génération précédente, qui n’a d’ailleurs pas marqué les esprits ! … Essai Kia Rio 2012Le dessin est bien moins impersonnel, avec des formes plus galbées.
On retrouve les derniers gimmicks de Kia, comme la calandre « nez de tigre », les phares étirés, les flancs creusés ou encore la petite lunette arrière inclinée.
Bien proportionnée, la Kia semble même issue de la catégorie supérieure.
Selon le coréen, l’auto se veut respectueuse de l’environnement.
Elle décroche même le nouveau record sur le marché français du taux d’émissions de CO2, avec 85 g/km (version 1.
1 CRDI Motion).
Et pour illustrer, ce respect de la nature, la marque nous a conviés sur les routes bretonnes, au cœur de la forêt de Brocéliande.
En route ! A bord Si Kia a fait de gros efforts pour rendre ses autos désirables de l’extérieur, on retrouve aussi cette volonté à bord.
La Rio fait ainsi des progrès considérables en termes de présentation.
L’auto n’a plus à rougir face à la concurrence, surtout dans sa livrée cuivrée.
La planche de bord montre des formes bien dans l’air du temps, avec une console centrale « flottante ».
Le dessin de la partie supérieure manque peut-être de finesse, mais l’ensemble est soigné visuellement, comme en témoigne l’instrumentation lisible (sauf au niveau du compte tour).
En finition, là aussi, la Rio n’est pas une mauvaise élève.
Elle n’en est pas excellente non plus une fois que l’on détaille le tout.
Si les assemblages sont bons, les matériaux sont critiquables : le rembourrage est à minima et le toucher de nombreuses commandes n’est pas agréable.
On regrette par exemple le plastique dur au niveau des accoudoirs de portières et les sons des commandes ne sont pas toujours flatteurs.
L’ergonomie est bonne, les seules critiques concernent des petits détails que l’on oublie vite une fois que l’on a pris en main l’auto.
On pestera juste contre les boutons de vitres trop en arrière et la présence de commande à impulsion juste pour la fenêtre du conducteur.
La Rio est la citadine la plus grande de sa catégorie, ce qui se ressent à l’arrière, où l’on a de l’espace.
L’espace aux jambes est en progrès.
Le coffre est aussi généreux.
Autre bon point, la connectivité : la finition haute testée ici propose deux prises 12V, un prise AUX et une prise USB/iPod.
On apprécie aussi la bonne luminosité à bordEn revanche, on critiquera la visibilité, particulièrement vers l’arrière.
On vous conseille vivement de prendre l’option radar de recul, si possible avec la caméra.
Au volant Lors de ce test, nous avons conduit un modèle essence de 109 chevaux, allié à une boîte 6 vitesses.
Celle-ci est bien étagée et se manipule facilement, un bon point ! Dommage en revanche que l’embrayage manque de progressivité.
La 6ème ne semble pas superflue, parce qu’on l’utilise aisément à 90 km/h, permettant de réduire le volume sonore dans l’habitacle.
Car c’est surtout à ce niveau que la Rio est vite fatigante.
A vive allure, tout en restant dans la légalité, les bruits d’air et de roulement sont vite présents.
Et le goudron breton, souvent de mauvaises qualité, n’arrangeait rien ! C’est dommage, car le diesel aussi testé s’est montré assez civilisé pour sa part.
Les routes bretonnes ont aussi mis à rude épreuves les suspensions.
Le confort général est correct mais un poil ferme.
Rien de rédhibitoire cependant.
La tenue de route s’est aussi montrée bonne sur les petites départementales, où l’on a aussi apprécié la légèreté de la direction.
Le comportement n’est pas très dynamique, mais la Rio privilégie la souplesse.
Sans surprise, les performances sont dans la bonne moyenne.
Il faudra bien faire monter l’auto dans les tours pour jouer la sécurité, mais la souplesse du bloc essence est plutôt bonne.
La Rio montre aussi un très bon freinage, un peu trop peut-être, la pédale étant presque trop sensible ! Au final Cette nouvelle Rio montre une belle polyvalence.
Elle est loin d’être la meilleure des citadines, mais elle ne présente aucun défaut notoire véritablement pénalisant, si ce n’est son niveau sonore à haute vitesse.
Mais comme le souligne Kia, elle augmente peut être de 100 euros par rapport à l’ancienne mais n’a absolument plus rien à voir ! Elle est bien plus jolie, mieux finie et ses prestations routières sont correctes.
Surtout, la garantie de 7 ans est un bel argument de poids, d’autant qu’elle est cessible, ce qui facilite la revente !Essai Kia Rio 2012En savoir plus sur la Kia Rio ? C’est ici !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
auto
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
auto
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Contents.media