×
google news

Supertest Citroën DS5 THP 200 : le bilan en questions

(6/6) – Nous avons passé la semaine en compagnie de la DS5, en version THP 200.
L’heure est venue de faire le bilan après un bon périple de 2 068 km (soyons précis).
> 37 700 € pour une Citroën, est-ce trop ?Lors de notre essai de la DS4 THP 200 en janvier dernier, je me souviens que beaucoup de personnes croisées à son volant m’avaient dit que le prix était trop important pour une compacte Citroën et qu’avec une telle somme on préférait regarder du côté des allemandes.

Qu’en est-il avec la DS5, d’autant que cette auto veut vraiment en découdre avec les germaniques.
Bien qu’élevé, le prix passe un peu mieux, d’autant que la DS5 n’a pas d’équivalent clair sur le marché.
Son positionnement original et son style jouent en sa faveur.
On craque pour le véhicule dans son ensemble en faisant fi du logo sur la calandre.
Evidemment, il existe des modèles plus abordables, car ici on est en présence de ce qui se fait de plus cher dans la gamme DS5.

On aura du mal à comparer l’auto au chapitre prix, tellement sa taille ne colle pas avec beaucoup de rivales d’outre Rhin.
Un BMW X3 de 184 ch essence est facturée 43 550 € en finition Excellis.
Un X1 avec le même bloc et un équipement similaire se négocie aux alentours des 36 000 €.
Une Audi A4 Avant TFSI 211 ch équivalente est à 36 000 €.
Pour ceux qui ne jurent que par les modèles “teutons”, pour bénéficier d’une certaine image de marque et d’un certain prestige, on peut donc trouver des autos comparables à la DS5 pour le même prix.
Les chevrons ne font donc pas dans le discount, mais c’est assumé.
Le but de Citroën est de vendre au juste prix.
Est-ce le bon moteur ?Honnêtement, non.
Ce 1.
6 THP de 200 ch ne donne pas les sensations que l’on serait en droit d’attendre avec un tel niveau de puissance.
Mais la DS5 n’est pas une sportive.
Donc un tel bloc ne sert pas à grand chose.
Pour l’essence, mieux vaut s’en tenir à la version 156 ch, amplement suffisante.
Sinon, pour le diesel, il faut se tourner vers le 2.
0 HDI de 163 ch.
Moteurs et équipements, est-elle une vraie haut de gamme ?C’est un problème que l’on avait déjà souligné avec la DS5.
Citroën veut faire du premium mais l’équipement technologique ne suit pas.
Certes, il y a bien un affichage tête haute, une alerte de franchissement de ligne ou une clef mains libres.
Mais tout ceci est du vu et revu.
Il n’y a pas de détecteur d’angle mort, de caméra de lecture des panneaux de vitesse, d’aide au créneau… Aucune innovation qui fait la différence ou qui place vraiment la DS5 en égale des germaniques.
Clairement, Citroën a du retard.
Niveau moteur aussi, la gamme est plus limitée.
mais on le pardonne plus facilement.
On ne voit pas l’intéret de se lancer dans une course aux chevaux avec un tel modèle.
Pour l’instant, elle plafonne donc à 200 ch.
Peut-être la DS5 aura t’elle droit à la version poussée à 256 ch qui équipera la DS4 R.
Mais la DS5 a un argument de poids à ce niveau, la possibilité de se doter d’une motorisation hybride diesel.
Pour faire simple, quelles sont ses qualités ?- L’ambiance intérieure originale et la présentation soignée- L’agrément de conduite- La caractère rageur du bloc- Son style et son positionnement Et ses défauts ?- La visibilité arrière- L’ergonomie à comprendre- Un équipement parfois à la traîne- Le manque de confort à basse vitesse

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com