×

Formule 1 : le point sur les transferts

Partager sur Facebook

Le grand jeu de chaises musicales en Formule 1 avait été lancé par le transfert de Kimi Raikkonen, de Lotus à Ferrari, où le pilote finlandais retourne après avoir été limogé.
C’est d’ailleurs une première chez Ferrari.
C’est ce même Kimi Raikkonen qui a relancé les transferts avec l’annonce de son forfait pour raisons médicales pour les deux derniers grands prix de la saison, le finlandais devant faire opérer son dos en raison de douleurs récurrentes..

Du coup, la place visée est la sienne chez Lotus, Romain Grosjean étant assuré de continuer avec l’écurie franco-britannique, à plus forte raison vu la forme qu’il affiche en cette fin de saison.
Le premier choix de Lotus est l’excellent Nico Hulkenberg mais son arrivée est conditionnée avec la finalisation de l’accord entre Lotus et Quantum Motorsport, accord qui tarde encore et toujours.
Deux autres candidats au volant Lotus sont en lice et ils amènent une manne financière non négligeable et déterminante si Lotus ne finalise pas son accord avec Quantum : il s’agit de Pastor Maldonado, qui amène pas moins de 30 millions de dollars grâce au pétrolier vénézuélien PDVSA et un nouveau est aussi sur les rangs, Sergio Perez, qui vient d’être limogé par McLaren, après une seule saison à Woking..

Perez, qui n’a pas convaincu McLaren, ce qui n’est pas entièrement de sa faute mais plutôt celle de sa monoplace, qui est une enclume, amènerait à Lotus les millions de TelMex, l’opérateur de téléphonie mexicain.
Ces mêmes millions dont McLaren n’a plus besoin, Honda assurant le financement de l’écurie anglaise dès 2014.
McLaren a donc titularisé son pilote issu de sa filière, Kevin Magnussen, fils de Jan Magnussen, ex-pilote de F1, notamment chez Jaguar.
Felipe Massa, de son côté, quitte enfin Ferrari et trouve refuge chez Williams-Mercedes, avec le soutien du pétrolier brésilien Petrobras.
Pour les autres transferts connus, nous trouverons Daniel Ricciardo aux côtés de l’ogre Vettel chez Red Bull, le jeune russe Daniil Kvyat le remplaçant chez Toro Rosso aux côtés du français Jean-Éric Vergne.
En principe, l’arrivée de l’autre russe, tout aussi jeune, Sergey Sirotkin, est actée chez Sauber, si l’accord avec quatre institutions russes est finalisé avec l’écurie suisse.
Pour le reste des équipes, il reste des places à pourvoir chez Force India, Caterham et peut-être Marussia, où il est toutefois sûr que le français Jules Bianchi continuera avec l’écurie russe.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Alpinestars Shibuya
Automobile

Alpinestars Shibuya

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
T’as le look coco ! disait une fameuse chanson. Alpinestars vous propose la chaussure qu’il faut pour allier moto et style urbain. Réunissant la sécurité nécessaire à la pratique du…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.