×

Noël 2014 : Amazon cible d’une campagne de boycott au Royaume-Uni

Partager sur Facebook
Amazon UK victime d’une campagne de boycott

A l’approche des fêtes de Noël, un groupe d’activistes britannique lance une campagne de boycott envers Amazon.

Alors que les fêtes de fin d’année, et notamment Noël, sont une période propice à faire exploser le chiffre d’affaires des sites d’e-commerce, le principal acteur de la vente en ligne, Amazon, est actuellement la cible d’une campagne de boycott de son enseigne au RoyaumeUni où un groupe baptisé Amazon Anonymous appelle à boycotter le géant mondial, afin de dénoncer la politique fiscale de la société et les conditions de travail de ses employés dans les entrepôts.

Si les montages financiers de l’entreprise, qui ne payent quasiment pas d’impôts en Europe grâce à de subtiles « optimisations » fiscales, sont dénoncés par de nombreux gouvernements, les choses n’avancent guère dans le sens d’une régulation fiscale au niveau européen qui permettraient de faire payer à ces grands groupes, que sont Amazon, Apple, Google ou encore Microsoft, leurs impôts comme ils le devraient.

D’autre part, Amazon est régulièrement accusé de pratiquer une politique des très bas salaires dans ses centres logistiques disséminés un peu partout en Europe et de faire travailler ses employés, bien souvent de simples contrats précaires de courtes durées, dans des conditions à la limite de l’acceptable. L’entreprise a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses enquêtes de journalistes indépendants visant à faire apparaître au grand jour le côté obscur de cette société à l’image bien trop lisse pour être honnête.

Ce collectif d’active appelle à boycotter Amazon durant Noël afin de sensibiliser les internautes à ces problèmes qui nous concernent tous. Amazon Anonymous invite ainsi les internautes à ne faire d’achat sur le site entre le 1er et le 25 décembre. Un décompte a par ailleurs été mis en place sur le site. L’internaute est invité à indiquer la somme qu’il envisageait de dépenser sur la boutique en ligne. Depuis que l’opération a été lancée, en début de semaine, Amazon aurait déjà perdu près de 1,5 million d’euros.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: