×
google news

Free condamné pour « pratiques trompeuses »

La société française de Xavier Niel a été condamné à une amende de 100 000 euros pour avoir limité le débit de ses abonnés internet.

La société française de Xavier Niel a été condamné à une amende de 100 000 euros pour avoir limité le débit de ses abonnés internet.
Suite à une plainte de l’UFC Que Choisir en 2006, le tribunal correctionnel a condamné le fournisseur d’accès Internet, Free a une amende de 100 000 euros, et à 40 000 euros de dommages et intérêts à verser à l’association de consommateurs.

Free a été condamné pour « pratiques commerciales trompeuses commises au détriment de ses abonnés« , comme l’indiquait dans un communiqué la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes).

Le fournisseur d’accès à Internet a la possibilité de faire appel.

Mais l’entreprise n’a pas encore communiqué ses intentions.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media