×

Travailler à la retraite : est-ce possible ?

Partager sur Facebook

Qui sont ces retraités qui travaillent ? La France compte aujourd’hui plus de 12 millions de retraités, parmi eux, plus de 200000 personnes ont repris une activité et ce chiffre augmente chaque année.
Il existe deux profils de retraités qui travaillent : Ceux qui travaillent par obligation financière, qui, arrivés à la retraite ils se rendent compte que la pension qu’ils perçoivent est trop infime pour garder leur ancien train de vie ou même satisfaire leurs besoins.

C’est le cas notamment pour grand nombre de femmes qui ont fait des carrières incomplètes pour élever leurs enfants, pour les retraités qui n’ont pas cotisé suffisamment aux caisses complémentaires et les séniors mis en pré-retraite contre leur gré.
Ceux qui travaillent par choix, parce qu’ils s’ennuient et ne conçoivent pas de rester tout le temps « à ne rien faire ».
Dans cette catégorie on trouve souvent d’anciens cadres qui désirent garder un lien avec leur ancienne activité, des artisans qui continuent un temps leur activité pour transmettre le flambeau à leur successeur? Ou encore ceux qui ont toujours rêvé d’être leur propre patron et qui arrivés à la retraite, montent leur propre boîte.

Le cumul emploi-retraite La loi du 30 mars 1982 dénommée « cumul emploi-retraite« , permet à son bénéficiaire de cumuler sa pension de retraite et ses pensions complémentaires avec un travail payé.
A l’époque, cette loi présentait de nombreuses restrictions fortement assouplies par les réformes du 1er janvier 2009.
Le cumul emploi-retraite s’applique : A toute personne qui est à la retraite, soit parce qu’elle a 62 ans et cotisé de manière suffisante pour bénéficier d’une retraite à taux plein, soit qu’elle n’a pas suffisamment cotisée mais qu’elle a 67 ans (la retraite à taux plein est alors accordée d’office).
Pour tous les domaines d’activité (anciens fonctionnaires, professions agricoles, salariés du privé et du public, professions libérales,etc.
).
Il faut néanmoins remplir certaines conditions : Respecter un délai de 6 mois si l’on désire reprendre une activité chez son ancien employeur.
Percevoir un revenu obligatoirement inférieur à la moyenne des trois derniers salaires d’actif puis immédiatement en informer la caisse qui verse la pension complémentaire.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche