×
google news

Protégez l’avenir de votre entreprise avec une assurance

Comment choisir la meilleure assurance pour les services informatiques et technologiques ?

Dans notre société, qui est de plus en plus professionnelle de la technologie numérique et des réseaux, les professionnels de l’informatique sont devenus de plus en plus importants, en particulier ceux qui sont impliqués dans la fourniture de services informatiques. Comme tout autre professionnel, les fournisseurs de services informatiques peuvent être amenés à répondre à des réclamations émanant d’autres parties. C’est pourquoi ils doivent eux aussi souscrire une assurance, conçue spécifiquement pour les personnes travaillant dans ce domaine.

Voici quelques conseils pour souscrire une assurance pour les professionnels de l’informatique et de la technologie.

Qu’est-ce qu’une assurance pour les professionnels de l’informatique ?

Les professionnels de l’informatique sont tenus de souscrire une assurance informatique pour se protéger contre les réclamations éventuelles de leurs propres clients. Ces compensations peuvent être exigées à la suite d’erreurs ou de fautes que le professionnel pourrait commettre au cours de son travail.

Cette assurance est obligatoire pour tout professionnel inscrit auprès d’un registre professionnel. En revanche, ceux qui ne font que fournir des services informatiques, sans être enregistrés, ne sont pas obligés de souscrire une assurance, mais avoir cette couverture est tout de même utile en cas de problèmes pouvant survenir dans l’exercice de la profession.

Qu’est-ce qui constitue l’assurance informatique, et qui la garantit ?

Comme mentionné ci-dessus, l’objectif de ce type de couverture est de protéger le professionnel de l’informatique et de la technologie contre les réclamations de clients ou d’autres personnes qui prétendent avoir été lésées par le professionnel dans le cadre de son travail.

Concrètement, le contrat pour les services informatiques est le produit proposé par les compagnies d’assurance pour protéger l’assuré contre les risques liés aux activités de prestation de services informatiques.

De nombreux types de professionnels peuvent recourir à cette assurance.
Parmi eux :

  • Ceux qui gèrent les domaines Internet ;
  • Ceux qui traitent les données pour le compte de tiers, qui peuvent être aussi bien des entreprises privées que publiques, mais aussi d’autres professionnels ;
  • Ceux qui commercialisent des logiciels et d’autres types de produits informatiques ;
  • Qui offre des services de conseil en matière de services informatiques ;
  • Qui s’occupe de l’installation et de la réparation des composants matériels et logiciels ;
  • Qui construit des systèmes de réseau pour le compte d’autres entreprises.

Cette assurance protège non seulement l’assuré, mais aussi ses collaborateurs et employés, qui exercent les fonctions parmi celles mentionnées précédemment.

Contre quels risques l’assurance informatique protège-t-elle ?

Ce type d’assurance est généralement combiné à une assurance professionnelle générale, en tant que protection supplémentaire pendant l’activité professionnelle. Mais elle pourrait aussi être autonome, pour ceux qui ne travaillent que dans le domaine informatique. Elle peut également être complétée par de nombreuses autres couvertures annexes. Il s’agit notamment des réclamations d’entreprises ou de professionnels qui ont travaillé avec l’assuré dans le passé.

Cette assurance est basée sur la date des réclamations, ce qui signifie qu’elle vous protège contre toutes les réclamations contre l’assuré, même si elles se rapportent à des événements antérieurs à l’entrée en vigueur de la couverture. La clause de rétroactivité protège donc également contre les risques antérieurs.

Outre les assurances pour les services informatiques, il existe également des assurances pour les droits d’auteur, qui protègent contre les dommages causés par le preneur d’assurance dans le cas où celui-ci a violé, non intentionnellement, les droits d’auteur. Il est également possible d’ajouter à la politique la garantie de confidentialité, qui devient extrêmement utile en cas de violation des règles de traitement des données personnelles.

Enfin, la cotisation annuelle à verser à la compagnie d’assurance est évaluée en fonction du chiffre d’affaires du professionnel ou des entreprises. Dans tous les cas, le plafond minimum garanti est d’environ 250 000 euros.

Comment choisir la meilleure assurance pour les services informatiques ?

Comme nous l’avons vu, il existe différents types d’assurance pour les professionnels de l’informatique, et il est également possible de souscrire une assurance informatique en ligne, en évaluant les différents choix en fonction des besoins de l’assuré.

Pour ce faire, les services de comparaison des différentes offres d’assurance sont utiles, afin de pouvoir trouver et choisir la meilleure offre pour chaque professionnel de l’informatique. Ces services de comparaison rendent le choix plus rapide et moins cher, car ils fournissent toutes les informations sur les différentes assurances, de sorte que vous puissiez sélectionner la meilleure assurance en quelques étapes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Créer une société durable : le cas de l’Afrique
Economie

Créer une société durable : le cas de l’Afrique

21 avril 2021
Afrique, des projets durables pour le développement du continent Lorsque le changement climatique influe sur l'accès des populations aux ressources  naturelles dont elles dépendent - comme l'eau, le bois et…
Contents.media