×
google news

Les avantages et inconvénients d’un progiciel de gestion

Partager sur Facebook

Voici dans l'article les avantages et inconvénients d'un progiciel de gestion.

avantages inconvénients progiciel de gestion
avantages inconvénients progiciel de gestion.

Le Progiciel de Gestion Intégrée (PGI) est la traduction française de l’acronyme ERP Enterprise Resource Planning qui signifie « Planification des Ressources de l’Entreprise ». Le PGI se définit comme le système d’information d’une entreprise servant à suivre et à gérer quotidiennement l’ensemble des informations et des services opérationnels.

Avantages

Les PGI/ERP offrent un certain nombre d’avantages :

  • Une optimisation des techniques de gestion.
  • Une cohérence dans le traitement des informations.
  • Une unicité du Système d’information.
  • Un partage du même système d’information dans le but d’améliorer la communication interne et externe dans l’entreprise.
  • La minimisation des coûts : il n’y a pas d’interface entre les modules, il présente une synchronisation des traitements des informations.
  • Une globalisation de la formation.
  • Une maîtrise des coûts ainsi que des délais de déploiement.

Ce dernier point est primordial et la mise en œuvre d’un procédé de ERP/PGI dans une société est généralement associée à une réorganisation des tâches.
Les PGI/ERP ont la possibilité de gérer et de prendre à leur charge:

  • Différentes entités ou organisations.
  • Différentes associations.
  • Différentes devises.
  • Différentes langues pour les utilisateurs ainsi que les clients (pour les multinationales).
  • Différentes législations.
  • Différents plans de comptes.
  • Différents axes d’analyse en comptabilité analytique.

L’intérêt premier de faire appel à un PGI/ERP est la création, au niveau comptable, des écritures comptables en temps réel, et de manière automatique.

Inconvénients

Les PGI/ERP présentes néanmoins un certain nombre d’inconvénients : La mise en œuvre de ce dispositif peut être complexe si le périmètre de traitement est mal déterminé.
Son coût très élevé, il faut compter un budget de 300 000€ minimum pour un progiciel fiable et de qualité. Un périmètre fonctionnel généralement plus large que les besoins de l’entreprise.
Une lourdeur et une rigidité de mise en œuvre. Il y a une nécessité d’une maintenance continue. Néanmoins il convient de préciser que l’émergence récente de plusieurs PGI/ERP libres donne la possibilité de minimiser l’inconvénient de coût, car si son acquisition sera beaucoup moins onéreuse, le contenu en sera moins riche car il n’y aura pas certaines licences officielles.

LIRE AUSSI :

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media