×
google news

La marge arrière : définition, polémique

Partager sur Facebook

Il est généralement estimé que les marges arrières peuvent représenter de 30 à 40 % du prix facturé initialement.

la marge arriére
La marge arrière est une somme d'argent reversée aux supermarchés

Une marge arrière est une somme d’argent reversée aux supermarchés. Elle leur est versée en fin d’année le plus souvent. Cette somme rémunère la politique commerciale du distributeur comme les opérations promotionnelles.

Qu’est-ce que la marge arrière

Les marges arrières sont des rémunérations versées par le fournisseur au distributeur qu’il ne pouvait intégrer dans le calcul de ses prix de vente aux consommateurs. Elles peuvent prendre forme d’un racket pour certains.

Les industriels ne peuvent pas se passer de la marge arrière pour vendre leurs produits aux consommateurs. La marge arrière doit être réelle aux dépenses du distributeur.

Une marge arrière est également une prime de fin d’année exprimée en pourcentage du prix de vente obtenue par un distributeur sur un produit. Elle peut représenter 30 à 40% du prix facturé et est limitée et encadrée pour limiter le pouvoir de domination des grands distributeurs sur leurs fournisseurs.

Polémique et grande distribution

Sachez tout d’abord qu’ entre 1990 et 2009 les prix ont augmenté de 50% et le prix de vente versé aux agriculteurs a chuté de 15%. Un rôti qui était vendu à 8, 50€ du kilo, la marge net du distributeur était de 2, 25€. La grande distribution touche aussi une marge arrière.

Les distributeurs touchent quant à eux une prime versée par les fournisseurs pour financer la dynamique commerciale que lui apporte le supermarché. Un fournisseur ne peut exister sans être diffusé dans une grande surface, car les grandes surfaces ont atteint une grande taille.

Les fournisseurs sont obligés de payer s’ils veulent entrer sur ce marché. Quand un fournisseur est très petit, il paiera très cher la présence de ses produits en rayon. Plus le fournisseur est grand, plus il verra les prix de ses articles baissés et lui permettra de limiter la marge arrière qu’il donne aux enseignes.

Les prix à bas prix dans les supermarchés se font aux dépens du fournisseur. Avant d’être un consommateur, chacun est un salarié. L’étude de prix a été faite pour tous les fournisseurs.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.