×
google news

Hongkong: Ambition Centre Financier Cryptomonnaies Confirmée

L’engagement et l’intérêt de Hongkong pour les cryptomonnaies s’est manifesté par une nouvelle annonce de la Securities and Futures Commission, le régulateur des marchés financiers de la région spéciale chinoise. Selon l’annonce, des ETF (Exchange traded funds ou fonds indiciels cotés) seront proposés à la vente et négociés pour le bitcoin et l’ether, les deux cryptomonnaies les plus précieuses, à partir du mardi 30 avril. Cette décision suit la tendance initiée par les États-Unis en janvier, qui ont été les premiers à approuver des ETF pour le bitcoin.

Ces produits, également connus sous le nom de « trackers » en finance, sont des fonds qui reflètent fidèlement la valeur de l’actif sous-jacent. Acheter un ETF permet d’investir dans des produits financiers traditionnels (actions, obligations, devises, matières premières, etc.) qui sont généralement coûteux ou compliqués à acheter directement.

La décision des États-Unis a attiré des investisseurs qui étaient auparavant réticents à s’approcher des cryptomonnaies. En raison de leur association avec des scandales et leur utilisation par des réseaux criminels, les cryptomonnaies sont souvent perçues comme risquées.

« C’est sans aucun doute les États-Unis qui ont ouvert la voie. Cependant, Hongkong donne l’impression qu’elle a voulu rattraper son retard en autorisant également des ETF sur l’ether, ce que New York n’a pas encore fait », remarque le financier belge Pierre-Edouard de Vliegher, qui suit attentivement la finance cryptographique.

Les investisseurs à Hongkong peuvent désormais investir dans ces ETF en utilisant Bitcoin ou Ether, une initiative qui leur donne la chance de faire circuler leur cryptomonnaie dans le système conventionnel. C’est ce que détaille Justin d’Anethan, responsable des partenariats Asie-Pacifique chez Keyrock, une entreprise européenne experte en crypto-monnaies.
Cette mesure illustre la détermination du gouvernement hongkongais à devenir un leader, du moins en Asie, dans le domaine des crypto-monnaies et plus largement celui des technologies financières. Depuis août 2023, les deux principales plateformes de cryptomonnaie basées à Hong Kong, HashKey Group et OSL, ont obtenu l’autorisation d’accueillir des clients particuliers, après avoir été jusque-là réservées aux professionnels. Du 6 au 9 avril, Hongkong a été la ville hôte d’un Festival Web3, dédié à l’univers de la blockchain, un événement qui a réuni des centaines de participants de partout dans le monde, y compris la Russie et la Corée.
Vous pouvez découvrir le reste de cet article en vous abonnant, à hauteur de 42,2%.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1358
Economie

Grève massive possible dans l’audiovisuel

23 mai 2024
À l'image d'une journée frappée par une grève majeure dans le transport, le weekend risque d'être "sombre" pour les utilisateurs des médias publics audiovisuels. Il se pourrait que Radio France,…
example 1338
Economie

« SNCF propose 95€/jour pour JO 2024 »

22 mai 2024
La SNCF a conclu le mercredi 22 mai les pourparlers sur les primes pour les Jeux olympiques de Paris 2024 qui seront versées aux travailleurs du rail. Le plan prévoit…
example 1335
Economie

Lagardère annonce vente de Paris Match à LVMH

22 mai 2024
Le groupe Lagardère, contrôlé par le groupe Vivendi et le milliardaire Vincent Bolloré, a déclaré le mercredi 22 mai qu'un protocole d'accord préliminaire était en préparation pour vendre le magazine…