×
google news

MotoGP 2012: crépuscule des 125 cm3 pour quelle succession

Le principe en est acquis, l’époque du 2T est à son crépuscule dans le monde des Grands Prix.
Les 500 remisées depuis 2002 dans la catégorie reine, les 250 cm3 écartées depuis cette année, voilà que les 125 cm3 se préparent à leur tour de quitter la scène.

Il semble que cela soit pour laisser place à des prototypes à moteur monocylindre 4T de 250 cm3.
La Commission des Grands Prix a avancé sur le sujet lors du Grand Prix des Pays Bas, pour définir les contours techniques et réglementaires du prochain Moto3.

Une catégorie qui devrait s’affirmer à partir de 2012, au mieux, voire 2013, pour mieux récupérer les structures qui tirent la langue actuellement sur une grille de départ Moto2 un peu trop fournie.
En attendant que celle du MotoGP reprenne la dimension d’une discipline reine (en terme de nombre sur la grille), avec le retour des 1000 cm3.
Contrairement à la Moto2, la future porte d’entrée chez la Dorna sera ouverte à tous les constructeurs, mais sous des conditions qui devraient éviter l’hégémonie d’un blason et l’explosion des coûts.
Celui, en effet, qui voudra s’impliquer devra être en mesure de produire 10 à 15 moteurs à un tarif de 10 000 euros.
Par ailleurs, il ne sera pas question de recycler les mécaniques de motocross puisque celles qui seront autorisées à s’installer sur la grille de départ devront avoir un alésage de 81 mm.
Une valeur déjà imposée pour les moteurs de 1000 cm3 à venir en MotoGP.
Ainsi, 50 ch sont espérés sortir de la roue arrière de ces futures machines.
Soit une valeur identique aux 125 cm3 actuelles.
Source : moto.
caradisiac.
com – Photo : www.
motogp.
com

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media