×
google news

Moto2: gros plan sur le chassis MZ d'Anthony West

Pour faire suite à l’article concernant tous les chassis de la nouvelle catégorie intermédiaire, faisons un gros plan sur celui de la MZ pilotée par le pilote allemand Anthony West et aujourd’hui esseulée parmi les 12 fournisseurs de chassis Moto2 avec son treilli tubulaire.

En effet, le fabriquant italien RSV s’est retrouvé sur la touche pour avoir été délaissé par les teams Aspar (Di Meglio, Simon) et Cardion AB (Abraham).
Le principal problème était le manque de performance avancé par les pilotes, en raison d’un certain embonpoint (145 kg) par rapport à la moyenne affichée par ses concurrents (140 kg), sachant que le poids mini autorisé par le règlement est de 135 kg.

Un souci d’ordre aérodynamique était aussi pointé du doigt, au niveau de la vitesse de pointe, qui semblait lier à une mauvaise étude de l’alimentation de la boîte à air du moteur Honda.
Pour revenir au chassis MZ, le team s’est adjoint les compétences de Martial Garcia (à droite sur la photo) en se reposant sur une méthode plutôt pragmatique.
La géométrie du cadre en acier au chrome molybdène est en effet semblable à la CBR de Supersport.
Le bras oscillant est un peu plus long et reprend le même principe de conception.
Toutefois, à l’instar du chassis RSV, le constructeur allemand a réalisé uns seconde structure en tubes de section plus fine (1,2 mm avec un diamètre de 25 mm) pour gagner du poids.
Il est vrai qu’avec 146 kg affichés par la balance concernant la première évolution, la MZ reste la plus lourde du plateau.
Lors des 6 manches de la saison déjà écoulées, les chassis Suter et Moriwaki, certes majoritaire en nombre sur la grille, paraissent se distinguer.
Néanmoins, d’autres fournisseurs comme FTR, Bimota ou Tech3, ont aussi réussi à tirer leur épingle du jeu.
Nous ferons de toute façon un autre point plus tard dans la saison.
Source photo : www.
cafe-racer.
fr

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media