×
google news

Un Scirocco dans le vent !

ABT, préparateur allemand réputé, s’est penché sur le cas du récent Volkswagen Scirocco qu’il a dû trouver un peu fade vu le traitement qu’il lui a réservé.
Jugez plutôt !La carrosserie se muscle nettement en exhibant des boucliers, bas de caisse, aileron arrière, ailes élargies, prises d’air et nervures sur les flancs on ne peut plus visibles.

L’échappement subit lui aussi un lifting en recevant deux doubles sorties.
Les jantes grossissent en étant disponibles soit en 18 soit en 20 pouces.
Châssis surbaissé et freins majorés sont aussi de la partie car il va falloir encaisser un peu plus de cavalerie.

C’est le 4 cylindres “downsizé” 1.
4 l TSI qui a subi lui aussi sa préparation.
Développant 200 ch au lieu de 160, il devrait faire fumer les pneus, quoi que moins que le 2 litres TSI qui développe 240 ch au lieu de 200.
Hélas, le préparateur a cru bon, signe des temps, de booster aussi le roturier et vulgaire diesel 2.
0 TDI en lui octroyant 170 ch en lieu et place des 140 d’origine.
Source images : ABT Et bien sûr, tout cela à un prix.
Rajoutez pas moins de 6 000 euros au tarif déja très salé, une sale habitude chez Volkswagen, du Scirocco.
Et cela rien que pour la préparation esthétique, jantes incluses ! On vous laisse imaginer le montant total de la facture si vous choisissez le grand jeu.
Du coup, il sera presque plus intéressant de lorgner sur une Porsche Boxster en occasion récente.
Et là, malgré tout le respect que l’on doit au Scirocco, une Porsche, c’est quand même un autre monde.
Et accessoirement, Porsche est le propriétaire de Volkswagen…

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media