×
google news

Au tour de Toro Rosso !

Partager sur Facebook

Bien qu’il reste encore une écurie qui n’a pas présenté sa monoplace dans sa livrée définitive, en l’occurence Brawn GP ex-Honda Racing, Toro Rosso est la dernière écurie à présenter sa monoplace cru 2009.
C’est sans grande surprise que nous constatons que cette monoplace est très proche de sa soeur technique Red Bull et c’est logique car il s’agit de la même voiture, différent simplement, si je puis dire, par la mécanique, moteur/boîte Renault pour la Red Bull, Ferrari pour la Toro Rosso.
Voici la déclaration de Giorgio Ascanelli, le directeur technique de Toro Rosso, lors de la présentation de la voiture : “Red Bull Technology (la société qui conçoit les F1 de Red Bull et Toro Rosso) fait un travail significatif en définissant les caractéristiques essentielles de la voiture : sa longueur, son empattement, sa distribution des bases, ses caractéristiques métriques de base.
Mais avec toute F1, le package tourne autour du moteur, des particularités des pilotes, et vu que nous avons un moteur différent de notre équipe sœur, il faut un système de carburant et un réservoir différents.
Le notre est totalement différent de celui de Red Bull et il est dessiné par nous.
C’est la même chose pour les systèmes d’huile et d’eau liés au moteur.
Des moteurs différents rejettent la chaleur de façon différente et fonctionnent à des températures différentes, avec des éléments spécifiques à différents niveaux.
Et les tolérances, que l’on doit respecter quand on conçoit un moteur, font qu’un moteur fonctionne bien dans une fenêtre de températures précise.
Cela conditionne les radiateurs et aussi l’aérodynamique interne.
Cela impacte sur l’aéro et ce travail est également fait à Faenza.
Le moteur est relié à une boîte de vitesses avec quelques changements, et un embrayage.
Ici, l’installation de l’embrayage est totalement différente entre les deux voitures.
En fait, l’embrayage en lui même est très différent et le travail d’installation de l’embrayage et de la boîte de vitesses sont complètement faits à Faenza, dessinés à Faenza et avec des technologies différentes de ce que Red Bull Technology fournit au Red Bull Racing.
C’est la même chose pour les radiateurs, les systèmes hydraulique et électronique.
Je suis certain qu’à part pour les dépassement, le kers sera également utile pour faire le meilleur chrono en qualifications et dans cette situation, le pilote devra prévoir avec l’équipe comment l’utiliser.
En course, il y a des tours où il n’y a pas à doubler ou à se défendre, mais on voudra quand même utiliser l’énergie disponible.
Le pilote sera très occupé.
A part le KERS, il pourra également jouer sur l’inclinaison d’un flap de l’aileron avant deux fois par tour, pour améliorer les possibilités de dépassement.
Le nouvel aileron devrait régler les problèmes de perte d’équilibre et de perte d’appuis à l’avant quand on suit une autre voiture.
Le pilote ajustera l’aileron et appuiera sur le KERS à peu près en même temps, ce qui devrait être intéressant !”On espère juste maintenant que Sébastien Bourdais montre vraiment de quoi il est capable !

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
loading...
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.