×
google news

Salon Automobile de Lyon 2009 : Présentation

En quinconce avec le Mondial de l’Automobile de Paris, le Salon Automobile de Lyon se déroule toutes les années impaires, et l’édition 2009 a ouvert ses portes hier, et ce pour 9 jours jusqu’au 11 octobre.
Ce salon a bien failli ne jamais voir le jour, les participants hésitant à venir, à répondre négativement, la faute au marché très morose, quoiqu’en hausse en France.

Mais ils sont nombreux, les trois français Renault, Peugeot et Citroën, puis VW, Ford, Toyota, BMW, MINI, Mercedes, smart, Fiat, Lancia, Abarth, Seat, Skoda, Kia, Daihatsu, Mitsubishi, Lexus, Chevrolet, Opel, Honda, Suzuki, Dacia, Alfa Romeo…Les principaux sont là, à part quelques têtes manquantes comme Mazda, Nissan, Audi et surtout des marques luxueuses avec Ferrari, Maserati, Porsche ou Aston Martin brillant par leur absence.

Des constructeurs donc, mais aussi des modèles, et beaucoup de premières françaises.
Toute sont bien sûr issues du Salon de Francfort, comme la Mercedes SLS AMG, la Renault Fluence, les Citroën DS3 et C3, la Kia Venga, la Fiat Grande Punto Evo, etc.
Quelques concepts-car ont aussi décoré les stands chez Renault et Dacia avec les Duster, Fluence Z.
E.
et Kangoo Z.
E.
Concept.
Plus qu’un déballage de nouveautés, le Salon de Lyon est connu pour ses transactions, il est le plus gros salon de ventes en France, près de 3.
000 véhicules y furent achetés dans l’édition 2007.
Les gammes sont donc complètes chez les constructeurs afin d’appâter le visiteur et futur client.
Pour ceux qui n’aurait pas les moyens ni l’envie d’opter pour un nouveau véhicule, à part le plaisir des yeux et l’alimentation d’une passion, se déroulent de nombreuses animations.
Elles vont de l’essai traditionnel, de l’initiation à l’eco-conduite jusqu’au petit tour en Ferrari (payant), en passant par des bornes de jeux vidéo (Forza Motorsport 3 en vedette) ou des expositions diverses.
Bref, ce Salon Auto de Lyon 2009 a de quoi plaire, l’ambiance y est conviviale, les rencontres et discussions sont légion, les hôtesses n’ont rien à envier à leur collègues de Francfort, Paris ou Genève.
Le prix de base est un peu élevé, 10€, mais les -25 ans et femmes ont leur journée gratuite et le demi-tarif est appliqué dès 17h, de quoi satisfaire presque tout le monde.
Ouvert de 10h à 20h, des nocturnes sont prévues les 6, 8 et 9 octobre jusqu’à 22h.
Question affluence, rien ne dit si les 130.
000 visiteurs de 2007 seront dépassés, quoiqu’il en soit, ce samedi a attiré nombres d’amateur, et d’amatrices.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media