×
google news

F1 Turquie 2010 : retour sur ce week end avec les déclarations des pilotes

A l’issue de ce week end où nous avons tout vécu, des essais compliqués pour certains, des duels en courses et des accrochages comme Vettel et Webber, nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur les déclarations des principaux protagonistes.
Pour une fois, nous ne ferons pas honneur au vainqueur mais au mini épisode chez Ferrari où tout le monde ne tient pas le même discours…Fernando Alonso (Ferrari,8e) : “Il s’agissait de limiter des dégâts d’un weekend très difficile.
Notre but dans ce championnat est de se battre avec McLaren et Red Bull pour le podium, et assurément pas avec Renault pour la 8e place, avec tout le respect du à mon ancienne équipe.
Nous devons améliorer notre performance : à Valence (GP d’Europe, 25-27 juin) nous disposerons d’une importante mise à jour de la voiture.
Et j’espère que ça nous remettra où nous devons être.
Je suis convaincu que ça va s’arranger à partir du GP du Canada car les caractéristiques de cette piste dervraient mieux convenir à notre machine.
La hirarchie change de GP en GP, comme nous l’avons vu à Monte-Carlo où je pouvais gagner.
A la fin j’ai attaqué Petrov ; j’espère que ces deux points seront utiles à la fin de l’année.
Je suis désolé pour la crevaison qui l’a mis hors des points, parce qu’il a fait une belle course.
”Stefano Domenicali (Ferrari, directeur de la Gestion sportive) : “Ce fut vraiment un weekend très médiocre et c’est dommage d’être incapable de fêter notre 800e Grand Prix de la façon qui se doit.
” Lewis Hamilton (McLaren, vainqueur) : “C’était une course excitante…PUBLICITÉPUBLICITÉ Nous savions que nous avions un bon rythme en course, que nous pourrions rester au contact des Red Bull.
Malheureusement, nous n’étions pas assez rapides dans le virage N.
8 et il était difficile de rester dans le sillage de Mark (Webber, en début de course).
Sinon, j’étais dans son aileron partout ailleurs.
J’ai eu un problème lors de mon arrêt au stand avec mon pneu arrière droit et suis ressorti derrière Vettel.
C’est devenu un double problème que de doubler (les deux pilotes Red Bull).
Après, je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé entre eux.
Mais Jenson [Button] et moi avons eu une bonne petite bataille.
Il m’a eu à la sortie du virage N.
13, mais heureusement, je l’ai repassé dans le N.
1.
C’était inattendu.
Notre lutte était très propre.
C’est un super résultat pour l’équipe.
Notre second doublé.
Nous le méritons vraiment.
”Jenson Button (McLaren, 2e) : “Quelle course folle ! J’ai pris un bon départ mais je suis resté bloqué derrière Lewis en direction du virage N.
1, et puis Michael [Schumacher] m’a fait l’extérieur.
J’ai remis Michael derrière au N.
12, ce qui était une récompense après Montmelo (ndlr : il était resté toute la course derrière).
Et puis les deux McLaren et les deux Red Bull se sont échappées.
C’était difficile de passer, et je surveillais mes pneus.
Juste avant mon pit stop, j’ai attaqué pour réduire l’écart sur Sebastian [Vettel].
J’ai pensé le passer mais ce ne fut pas possible.
Quand les deux Red Bull se sont rentrées dedans, ça nous a donné un beau doublé.
L’équipe nous a demandé d’économiser de l’essence même si j’en avais économisé sur les 30 premiers tours, et je n’imaginais déjà pas un rythme aussi élevé dans cette course.
Vers la fin, j’ai eu une opportunité dans le N.
8.
Je ne sais pas pourquoi il était si lent mais j’étais bien en allant vers le N.
12 et je suis parvenu à le déborder.
Nous avons eu une bonne bataille roues dans roues sur les trois virages suivants mais ça m’a mal positionné pour le dernier virage, j’étais mal à la sortie et Lewis m’a repassé.
Après ça, on m’a demandé d’économiser encore plus de carburant car j’étais à la limite de ce point de vue.
”Mark Webber (Red Bull, 3e) : “Sebastian [Vettel] avait un petit avantage en vitesse de pointe, il s’est présenté à l’intérieur et nous étions côte à côte.
J’ai été surpris de le voir obliquer à droite soudainement car je tenais ma ligne.
Ça s’est passé très, très vite et c’est dommage pour l’équipe.
ce n’est pas un jour idéal… Les McLaren étaient solides et c’était une bonne course entre nous quatre devant.
Aucun de nous tous ne voulait de contact.
Nous avons de grandes personnalités dans notre équipe et deux pilotes très rapides.
Nous ne jouons pas aux dés pour être 15e et 16e : nous nous battons pour des victoires, il y a clairement beaucoup d’enjeu.
Je vais avoir une discussion avec Sebastian à ce propos.
Nous avons peut-être une différence d’opinions là-dessus mais nous serons adultes et surmonterons ça.
”Sebastian Vettel (Red Bull, abandon – accident) : “A l’heure où je vous parle, je ne suis pas très heureux.
Nous étions (lui et Webber) à peu près à la même vitesse.
J’ai senti que je pouvais le passer… J’étais à l’intérieur.
J’ai perdu la voiture au frienage, elle est partie sur la droite.
”Michael Schumacher (Mercedes, 4e) : “J’ai espéré dès le départ passer Jenson [Button] mais je n’avais pas eu assez de grip après un tour de formation assez lents : la pression des pneus avaient baissé et, combiné à la vitesse de pointe des McLaren, ça a signifié que je ne suis pas resté longtemps avec Jenson.
J’ai même lutté pour garder la voiture sur la piste dans le premier tour.
De là, j’ai tenu ma position et quand Sebastian [Vettel] a abandonné j’ai récupéré une place.
Ce fut une course limpide, sans opportunités.
A ce que j’ai compris, il s’est passé des trucs devant qui ont offert de l’action aux fans, c’est bon pour le spectacle.
Tout bien considéré, c’était une bonne course et nous avons progressé par rapport aux Red Bull et nous sommes devant les Ferrari, ce dont nous pouvons être contents.
”Nico Rosberg (Mercedes, 5e) : “Je suis assez content de ma place à l’issue d’une course monotone.
J’étais légèrement plus rapide que Michael la plupart du temps mais je ne pouvais passer.
J’ai aussi du faire attention à Robert [Kubica], pressant derrière moi.
Me concernant, la partie la plus excitante de la course a été les tours d’avant et après pit stop.
J’ai été rapide et le team a fait du bon boulot pour rester devant les autres.
”Ross Brawn (Mercedes, directeur technique) : “Michael, Nico et le team ont fait du super bon boulot avec la voiture et une fois encore nos pit stops ont été très impressionnants.
Bravo à eux.
Nous avons fait des progrès corrects avec nos dernières nouveautés.
”Robert Kubica (Renault, 6e) : “Un bon weekend, au terme duquel nous marquons encore des points.
Malheureusement, nous avons commencé la course derrière les Mercedes et je suis resté bloqué derrière elles tout l’après midi, même si ma voiture me semblait plus rapide car je pouvais aisément rester au contact.
Je savais que nous avions une chance de leur passer devant au moment des arrêts au stand.
J’ai fait un excellent premier tour après mon pit stop, mais Schumacher et Rosberg ont dû s’arrêter moins longtemps que moi car ils sont restés devant.
La voiture était bien équilibrée et les développements apportés ont été efficaces.
C’est encourageant.
”Felipe Massa (Ferrari,7e) : “Ce fut une course très ennuyeuse pour moi, du début à la fin, mais éprouvante aussi.
J’ai toujours été bloqué par Kubica et les deux Mercedes, qui roulaient à une vitesse similaire à la mienne.
Très souvent, je me suis approchée, sans jamais pouvoir passer Robert.
”Source Eurosport – image Renault Racing

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
loading...
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Contents.media