×
google news

Ces voitures qui ne veulent pas mourir, épisode 17

Source photos : MazdaJusqu’à l’apparition de la Mazda Miata, connue en Europe sous le matricule MX-5, leroadster était une spécialité anglaise.
Mais la Mazda apportait ce qui faisait défaut à ces décadents roadsters britanniques : un châssis moderne à suspensions indépendantes et surtout, une fiabilité mécanique exemplaire.

Sans compter que la Mazda ne rouille pas au bout d’un an…Conclusion, cela fait depuis 1989 que la MX-5 existe et elle a enterré les autres roadsters, principalement anglais, qui ne sont plus qu’un lointain souvenir.
Evoluant régulièrement, tant sur le plan esthétique que mécanique, la Miata s’est même converti au coupé-cabriolet au toit repliable, sans en pâtir, chose rare, sur le plan esthétique.

Et tout porte à croire que ce mythique roadster n’est pas prêt de quitter la scène !PUBLICITÉPUBLICITÉ

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media