×
google news

Les malheurs des radars, épisode 1

La bête noire des automobilistes, hormis Sarkozy, est bien le radar automatique.
Reconnaissons-lui quand même d’être moins traître que quand il est manipulé par un schtroumph, pardon, un homme en bleu, et reconnaissons aussi qu’il possède un gros avantage, il n’est pas surveillé.

D’où des scènes cocasses et forcément tragiques pour ces pauvres bêtes et qui sont forcément réjouissantes.
Voici quelques histoires de ces pauvres victimes.
Ce radar était installé sur l’autoroute A31, reliant l’Alsace à Beaune.
Il détenait le triste record de 89 351 automobilistes flashés en une année.

Cette notoriété lui a été fatale puisqu’il nous joua un remake de Massacre à la tronçonneuse.
Le pauvre ne s’en est jamais remis.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media