×
google news

Opel Insignia 1.4 T : adepte du downsizing

Une “victime” de plus pour le downsizing, technique consistant à remplacer un gros moteur atmosphérique par un petit moteur turbo-compressé.
L’Opel Insignia y succombe à sont tour en adoptant sous son capot le quatre cylindres essence 1.
4 litre turbo, inauguré par l’Astra et le Meriva 2.

Remplaçant le quatre cylindres 1.
8 litre atmo, cette mécanique développe 140 ch.
D’après Opel, cette mécanique permettrait à l’Insignia de ne consommer que 5.
7 litres en moyenne, mais comme d’habitude, ce chiffre est à relativiser car il s’agit de cycles normalisés qui n’ont pas grand chose à voir avec la réalité.

En revanche, Opel annonce des émissions de co2 de 134 g/km, ce qui ne lui octroie pas de bonus écologique mais lui permet d’éviter le malus.
Doté du système start & stop et de pneus à faible résistance au roulement, cette Insignia utilise une autre technique pour réduire (un tout petit peu) sa gourmandise : elle échange sa direction à assistance hydraulique pour une direction assistée électriquement, certes plus artificielle dans son ressenti mais moins gourmande en énergie.
Cette “nouvelle” Insignia sera commercialisée à l’occasion du salon de Francfort en version berline et break.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com