×
google news

Mazda 2 1.300 : le test d'Autosblog

Partager sur Facebook

Présentée en 2007 au Mondial de l’auto de Paris, la Mazda 2 a reçu dès 2008 le titre d’Auto de l’année et cinq étoiles à l’épreuve du crash-test de l’EuroNCAP, devenant une des utilitaires les plus populaires en Europe avec 207.
000 véhicules immatriculés.
La Mazda 2 est une version restylée, avec une mise à jour d’un certain nombre de ses composants.
Mazda déclare que 95% des matériaux utilisés sont entièrement recyclables comme le prévoient les sévères normes japonaises.
C’est le devant de la carrosserie qui a été le plus modifié par rapport à la Mazda précédente.
Grâce à une structure de la carrosserie améliorée, le poids a été réduit de 22 kg pour une auto déjà légère à la base.
Les intérieurs ont été également revisités avec l’utilisation de matériaux plus durables pour les superficies de la console centrale.
Même s’il ne s’agit que de quelques retouches et non d’une révolution, le résultat est agréable et donne une seconde jeunesse à la Mazda.
Le cadre des instruments sur fond noir avec des numéros en blancs et argentés a également été renouvelé, ainsi que le tableau de bord, la boîte à gants, les tissus et le vide poches.
Malgré ses dimensions compactes, la petite Mazda s’en sort très bien question habitabilité.
L’auto est très ample pour une voiture du segment B : la tête, les épaules, les jambes ont des tous les centimètres nécessaires, aussi bien à l’arrière qu’à l’avant.
Le siège conducteur est réglable en hauteur sur tous les modèles et grâce au volant réglable et le positionnement élevé du levier de la boîte de vitesse, la conduite devient agréable même durant les trajets longs.
MécaniqueEn ce qui concerne le moteur, la maison japonaise se distingue par l’adoption de propulseurs à cycle Miller, un type de cycle thermodynamique semblable au cycle Otto qui diminue la puissance dissipée du piston dans sa course de compression.
Ceci arrive lorsque l’on retarde le plus possible la fermeture des valves d’aspiration, en favorisant la remontée du piston vers le point mort supérieur.
Une partie d’un mixte d’air/essence est renvoyé au dessus par le conduit d’aspiration et les restes de gaz sont à leur tour mixés avec une partie des combustibles présents dans la chambre d’explosion du cycle précédent.
Les avantages : des consommations réduites et des émissions mineures.
Il existe en plus des essences (1.
3 75 ch, 1.
3 86 ch, 1.
5 102 ch) un diesel.
La consommation de carburant a été amélioré d’environ 2% et aujourd’hui la gamme varie de 5,1 litres chaque 100 km du modèle de base au 6,3 du 1.
5 avec boîte de vitesse automatique quatre rapports.
Ceci a été obtenu en adoptant un contrôle électronique de l’alternateur, réduisant la viscosité de l’huile et allongeant les rapports de transmission de la boîte de vitesse manuelle à cinq rapports.
Le turbodiesel MZ-CD de 1.
6 litres délivre 95 ch (+5 ch) et un couple maximum de 205 Nm de 1750 à 3000 tours, consommant seulement 4,2 litres di carburant chaque 100 km.
ChâssisCertaines modifications importantes ont permis d’obtenir une amélioration du confort de marche.
Les techniciens ont augmenté la rigidité de la carrosserie dans les zones adjacentes du système de suspensions, sans aucune augmentation de poids.
Sur l’avant-train l’épaisseur du châssis a été augmentée de 1,4 mm à 1,8 mm, augmentant ainsi la partie antérieure de la carrosserie.
Les suspensions ont été perfectionnées à l’avant avec le schéma McPherson et à l’arrière avec une barre à torsion, pour obtenir une plus grande rigidité locale et un plus grand confort de route.
L’angle de convergence et divergence sur les amortisseurs avant a été modifié afin de maintenir la stabilité de manoeuvre élevée.
Les suspensions arrière sont dotées de barres transversales plus souples avec cavités internes qui sont inclinées dans le sens vertical dans la même direction que la roue quand agissent les suspensions.
Les amortisseurs arrière ont eux aussi été revus, en optimisant les composants élastiques entre les supports inférieurs et supérieurs et la flexibilité des ressorts arrière a été réduite de 10 à 20%.
Ces transformations donnent la possibilité aux suspensions de la Mazda 2 d’absorber bien mieux les irrégularités de la route, en améliorant le confort pour les passagers à l’arrière.
Le système freinant est doté à l’avant de disques ventilés de 258 mm et à l’arrière de tambours de 200 mm.
Tout cela sert de base à l’ABS et la répartition électronique du système de freinage (EBD).
En outre l’auto bénéficie en série d’un contrôle dynamique de la stabilité et de la traction (DSC/TCS).
En route !Sur la route la Mazda 2 se distingue par une très bonne maniabilité, grâce à un châssis fonctionnel et léger.
Dans le trafic urbain elle se défend comme une chef, sans faire sentir les irrégularité de la route, tout en étant précise et avec une bonne capacité directionnelle.
Le couple à bas régime pourrait être meilleur, mais la consommation reste correcte, en oscillant entre 14 et 17 km/litres.
Nous l’avions dit, l’habitabilité est bonne, et l’insonorisation excellente.
Tout cela a été possible grâce à la solidité constructive et la bonne qualité des matériaux utilisés, aussi bien pour la partie mécanique que pour l’intérieur de l’auto.
Pour une conduite sportive il y a mieux mais elle est loin d’être ridicule grâce aux suspensions bien réglées et au système de freinage de grande qualité.
Par rapport à la concurrence elle offre des matériaux de qualité et un bon assemblage.
Elle est un peu faible par contre niveau instrument et multimédia, avec un tableau de bord traditionnel, sans interface USB, et l’intérieur stylistiquement est peut être un poil trop simple.
Son comportement sur route est très correct, les moteurs à essence en particulier brillent par leur fluidité et leur absence de bruit.
Le confort acoustique se maintient sur autoroute à grande vitesse.
Si le propulseur 1.
5 de 120Ch est agressif et progressif dès les bas régimes, les versions de 1.
300cc manquent un peu de couple à moyen et bas régime, ce qui n’aide pas dans la conduite, surtout en 4ème/5ème.
En contrepartie la consommation est réduite grâce au cycle Miller adopté dans le schéma de combustion.
Qualités et défauts Nous avons aimé Qualité des matériauxSilence et confortComportement sur routeSolutions techniques pour le châssis et le moteurConsommationNous avons moins aimé Design sans personnalitéCouple sur moteur 1.
3 essenceIntérieurs trop simplesPrix1.
3 75 ch Start € 11.
9901.
3 75 ch Trendy € 14.
1501.
3 86 ch Sporty € 14.
8501.
5 automatique 102 ch Sporty € 15.
850Fiche techniquePortes : 5Places : 5Coefficient de résistance : cX 0,31Section transversale : m2 2,11Longueur : mm 3885Largeur : mm 1695Hauteur : mm 1475Empattement : mm 2490Espace avant/arrière pour la tête: mm 1004/959Espace avant/arrière pour les épaules : mm 1340/1275Espace avant/arrière pour les jambes : mm 1068/883Volume coffre : l 250Volume avec la deuxième file de sièges rabattus : l 787Moteur MZR 1.
3 86 ch 4 cylindres en ligne, DOHC, 16 valvesCylindrée : cm3 1349Alésage : mm 74,0 x 78,4Valves : 4 par cylindresMise en action arbre à came avec chaîne de transmissionInjection carburant avec contrôle électroniqueRapports de compression 10,0 : 1Système de contrôle des émissions : convertisseurs catalytique à 3 voiesPuissance max kW/CV: 63/86 à 6000 tours/min.
Couple max: 122 Nm à 3500 tours/min.
Capacité réservoir : l 42,8Batteries : 55D23L/12 VNombre de rapports : 51ª 3,4162ª 1,8423ª 1,2904ª 0,9725ª 0,775Marche arrière 3,214Couple de réduction final 3,850Suspensions avant : indépendante avec schéma McPhersonSuspensions arrière : Barre de torsionPneus* 195/45 R 16 – 195/45 R 16Manutention programmée : 20.
000 km ou un anVitesse max : 172 km/hAccélération de 0 à 100 km/h*: s 12,9Consommation :Urbain** : l/100km 6,9Extraurbain ** : l/100km 4,6Mixte** : l/100km 5,4Émission de CO2: g/km 129Classement des émissions : Euro IV

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
loading...
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.