×
google news

Irène Basilis succède à Agnès Saal

Irène Basilis, la directrice adjointe de l’Opéra-Comique, a reçu une nomination en tant que fonctionnaire de haut rang pour l’égalité, la diversité et la prévention des discriminations. Cette nomination a été faite par le secrétaire général du ministère de la culture, en remplacement d’Agnès Saal, ce dimanche 7 juillet.

Basilis assumera ses nouvelles fonctions pour une durée de trois ans à partir du 1er septembre 2024, selon un communiqué émis par le ministère. Auparavant, Basilis a été la directrice adjointe du cabinet d’Audrey Azoulay, ministre de la culture (pendant la présidence de François Hollande). Puis, elle est passée par le poste de directrice des affaires culturelles de la ville de Paris, avant de rejoindre l’Opéra-Comique en janvier 2024.

Elle va ainsi prendre la place d’Agnès Saal, qui avait été nommée en 2018 mais qui a dû renoncer à son poste de présidente de l’Institut national de l’audiovisuel en 2015, à cause d’accusations excessives de dépenses de taxi. À la suite de cette affaire, Saal a été suspendue pendant six mois sans paie et a reçu une condamnation à une double amende et à trois mois de prison avec sursis.

Même si Saal avait pu retourner au ministère de la culture par la suite, sa nomination n’a pas été renouvelée. Alors que son contrat arrivait à expiration le 31 août 2024, elle voulait rester en poste. Cependant, le secrétaire général du ministère de la culture, Luc Allaire, a annoncé le 13 juin qu’elle ne serait pas retenue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 993
Politique

« NFP désaccord sur candidature Bello Matignon »

15 juillet 2024
Découvrez tous nos articles sur les élections législatives en cliquant ici. Pour les résultats à travers tout le pays, faites un tour sur notre moteur de recherche ou consultez notre…
example 982
Politique

Bello refuse offre première ministre gauche

14 juillet 2024
Après deux jours de conjectures qui ont accentué les divisions parmi la gauche, la présidente de La Réunion, Huguette Bello, a refusé le dimanche 14 juillet l'offre de devenir la…