×
google news

« Dissolution de l’Assemblée: Macron approuve »

Dans une interview avec le Figaro Magazine, Emmanuel Macron a expliqué les motivations de sa décision de dissoudre l’Assemblée nationale le dimanche soir. Il mentionne le besoin de reconnaître les résultats des élections européennes, où l’extrême droite a obtenu un score historique en France. Il insiste sur le fait que cette décision était nécessaire, selon les propos recueillis le lundi 10 juin alors qu’il revenait des commémorations du massacre d’Oradour-sur-Glane.

Il défend sa décision en disant : « C’est en accord avec l’esprit de nos institutions : j’ai entendu la voix du peuple français. Nous devons clarifier la situation. La dissolution est un acte clair, radical et puissant, qui montre ma confiance envers les Français », explique-t-il. Il considère également que les élections législatives anticipées lui ont permis de « mettre en place une élection intermédiaire pour clarifier la situation ».

À ceux qui trouvent sa décision perturbante et radicale, Macron a répondu : « Pas du tout. Ma seule préoccupation est l’intérêt de la France. C’était la meilleure décision pour le pays. Et je dis aux Français : n’ayez pas peur, allez voter. »

Il semble qu’il cherche à rallier plus de monde à sa cause, et il a déclaré être prêt à collaborer avec tous ceux qui sont disposés à gouverner et à œuvrer pour une synthèse ambitieuse. « La politique est une dynamique. Je ne crois pas aux sondages. La décision que j’ai prise inaugure une nouvelle ère », a déclaré le chef de l’Etat. Une nouvelle campagne commence, et les scores des élections européennes ne devraient pas être le baromètre des résultats par circonscription.

« Je suis là pour gagner! », a déclaré le président lors de cet entretien. En réponse à la question que le RN pourrait exiger sa démission en cas de victoire, le président a déclaré: « Ce n’est pas le RN qui rédige la Constitution, ni son esprit. Les institutions sont bien définies, la position du président, quel que soit le résultat, est également claire. Pour moi, c’est une chose intangible. »

Emmanuel Macron prévoit de tenir une conférence de presse pour partager « la direction qu’il pense être juste pour la nation », selon l’Élysée. Initialement prévu pour mardi, il devrait avoir lieu mercredi. En attendant, « l’éclaircissement politique souhaité dimanche par le président de la République est en cours », a indiqué la présidence, et « les forces républicaines d’un côté, les forces extrémistes de l’autre se positionnent ».

Contribuer à réutiliser ce contenu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 843
Politique

Richard Ferrand nommé chez Elsan

12 juillet 2024
Richard Ferrand, ancien président de l'Assemblée nationale (2018-2022) et allié d'Emmanuel Macron, a été nommé président du conseil de surveillance d'Elsan, selon ce qu'a révélé l'Agence France-Presse ce vendredi 12…
example 795
Politique

Crise politique rebat ambitions présidentielles

12 juillet 2024
Bruno Le Maire, le numéro deux du gouvernement, se sent nostalgique le lundi 17 juin, dans son grand bureau à Bercy. Une semaine après la dissolution abrupte de l'Assemblée nationale,…
example 778
Politique

« Le Pen promet censure gouvernementale »

12 juillet 2024
Anna Villechenon, Cécile Bouanchaud, Marie Pouzadoux, Julien Lemaignen, Agnès Gautheron, Glenn Cloarec et Charlotte Herzog ont tous participé à la création de ce live. Vous pouvez lire l'ensemble de nos…