×
google news

Homme blessé par gendarme meurt en Nouvelle-Calédonie

Selon l’Agence France-Presse (AFP), le 11 juin, un individu blessé par un gendarme au nord de Nouméa le 29 mai dernier est décédé, faisant grimper le total à neuf morts depuis le début des désordres en Nouvelle-Calédonie. L’individu, ayant tiré sur les autorités, a été touché par des tirs de l’unité d’élite des gendarmes (GIGN) à Dumbéa la nuit du 29 mai, puis a été hospitalisé en état critique.

Cette mort porte le nombre de décès à neuf, y compris deux gendarmes, depuis les émeutes débutées le 13 mai et l’élection à l’Assemblée nationale d’élargir le corps électoral en Nouvelle-Calédonie – un mouvement critiqué par les indépendantistes qui accusent la marginalisation de la population kanak.

Le Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie a annoncé samedi dernier l’extension du couvre-feu de 18h à 6h jusqu’au lundi 17 juin. Les interdictions de rassemblement, vente d’alcool, et de transport d’armes restent en vigueur jusqu’à la même date.

Le communiqué du Haut-commissariat a également noté que « 212 officiers de police et gendarmes ont été blessés » et que « 1044 arrestations ont été effectuées » depuis le début de la crise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1712
Politique

« Mélenchon et Bardella critiquent Macron »

25 juin 2024
Emmanuel Macron, en dépit de l'opposition d'un segment de son parti, poursuit activement sa campagne pour les élections législatives anticipées prévues dans six jours. Lors de son passage sur le…
example 1695
Politique

« Détention de militants provoque violences en Calédonie »

25 juin 2024
L'agitation violente contre la révision du système électoral, jusqu'alors limitée à Nouméa et ses environs, pourrait désormais s'étendre aux communes rurales, ou "broussailles". Ces vastes régions peu urbanisées pourraient fournir…