×
google news

« Dissolution Assemblée: Macron perdrait pouvoirs »

Voici une réécriture du texte original :

Romain Del Bello, Agnès Gautheron, Marie Pouzadoux et Sandra Favier ont participé activement à cette émission en direct. Lors des élections européennes en France, le Rassemblement national, avec Jordan Bardella à sa tête, a obtenu une victoire écrasante, recueillant 31,5 % des suffrages et surpassant largement le parti présidentiel qui a obtenu 14,6 %.

Emmanuel Macron a déclenché l’étonnement en proclamant la dissolution de l’Assemblée nationale et l’organisation d’élections législatives anticipées pour les 30 juin et 7 juillet. La présidente du parti d’extrême droite, Marine Le Pen, a salué cette annonce présidentielle, exprimant sa confiance dans les électeurs pour appuyer les candidats de son parti et affirmant à nouveau : « Nous sommes prêts à exercer le pouvoir ».

A gauche, des voix ont encouragé l’union en vue des élections législatives. La « coalition utile » de François Ruffin (La France Insoumise) et le « front populaire » d’Olivier Faure (Parti socialiste) ont été proposés, en tenant compte du nouveau rapport de force après le taux de réussite de Raphaël Glucksmann, qui a pris la tête des listes de gauche. Marie Toussaint, représentante d’Europe Écologie – Les Verts (EELV), souhaite également des débats « dans les prochaines heures » entre les forces de gauche. LFI a invité à s’unir autour du programme de la Nupes, l’alliance de gauche née des précédentes élections législatives. Cependant, elle a vivement critiqué « les appareils du Parti socialiste, d’EELV et du Parti communiste français », qu’elle affirme avoir « ignoré la Nupes » avant les élections européennes.

Au niveau de l’Union européenne, le Parti populaire européen (PPE) conserve sa position dominante au Parlement de Strasbourg avec une projection de 186 députés.

Dans de nombreux pays, la droite radicale se hisse en tête, dominant particulièrement en Autriche et en Italie, et se positionnant en deuxième place en Allemagne. Les partis nationalistes et souverainistes obtiennent environ un quart des sièges du Parlement européen.

Pour en savoir plus :
Récit. Suite à son excellent résultat aux élections européennes et à l’annonce d’une dissolution, Le Rassemblement national passe de l’euphorie à l’incrédulité.
Récit. Les tensions risquent de monter au sein du Parti socialiste suite au bon résultat de Raphaël Glucksmann lors des élections européennes de 2024, en prévision des élections législatives.
Pour comprendre. Qu’est-ce que signifie la dissolution du Parlement national ?
Analyse. La dissolution du Parlement national : Emmanuel Macron prend un risque considérable pour redynamiser son mandat après son échec aux élections européennes.
Reportage. Face à la dissolution du Parlement, les sympathisants de Macron sont partagés entre le refus d’accepter et le choc.
Résultats sur la carte. Les résultats des élections européennes 2024 par commune en France.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 837
Politique

« Législatives 2024: LR exclut Eric Ciotti »

13 juin 2024
Suite à la victoire significative du Rassemblement national lors des élections européennes, le président de la République a pris la décision inattendue de dissoudre l'Assemblée nationale le dimanche 9 juin.…
example 822
Politique

Macron rejette contribution retraités effort budgétaire

12 juin 2024
Le parti gouvernemental et Le Rassemblement national, sollicitent l'important vote des retraités en pleine querelle. Face aux accusations continues de l'extrême droite affirmant qu'il prépare discrètement une réduction des retraites…