×
google news

Agressions sexuelles: l’Église veut indemniser les victimes

La Conférence des évêques de France (CEF) a décidé de donner de l'argent aux victimes d'agressions sexuelles par les membres du clergé.

Pédocriminalité dans l'Eglise : Sauvé estime 330 000 victimes

En novembre 2019, les évêques de France avaient décidé de donner de l’argent aux victimes d’abus sexuels par des membres de l’Église. La Conférence des évêques de France (CEF) vient de préciser les contours de la décision de l’Église de indemniser les victimes d’agressions sexuelles.

En quoi consiste l’aide ?

Pour le président de la CEF, l’aide ne sera ni une indemnisation ni une réparation. Il sera plutôt une contribution financière ​qui sera versée à chaque victime qui la sollicitera. L’argent servira aux victimes à faire face aux dommages causés par les abus et pour reconstruire leurs vies.

Cette aide sera personnalisée. Une instance nationale indépendante des diocèses accordera l’argent. La présidence de la CEF nommera une personnalité qui présidera cette instance. Cette personnalité constituera ensuite son équipe en y associant les représentants des victimes.

La CEF ne dit pas ce qu’il sera montant forfaitaire. La future instance nationale va fixer le montant, qui ne sera pas le même pour toutes les victimes.

Qui aura droit a cet argent?

Toute personne reconnue victime d’agressions sexuelles par l’Église auront droit à ce fonds. Mais pout être reconnue victime, il est nécessaire d’avoir contacté au préalable le diocèse.

Au moins 10 000 personnes ont subi des agressions sexuelles de la part de prêtres ou de membres de l’Église, depuis 1950, en France.

L’Église financera les contributions aux victimes d’agressions sexuelles?

D’ici è la fin de 2021, la CEF créera un fonds de dotations. Des dons des prêtres, des fidèles et de toute personne qui veulent manifester une solidarité aux victimes vont alimenter ce fonds. Les premières contributions commenceront début 2022.

La CEF espère atteindre cinq millions d’euros. Ce fonds servira aussi à financer d’autres actions: la plus importante est la création d’un lieu de mémoire en hommage aux victimes.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media