×
google news

Test du jeu Magic – Duels of the Planeswalkers 2012

Le retour du roi Le jeu de cartes Magic : The Gathering (l’Assemblée en français) n’en est plus à son tour d’essai et domine outrageusement le monde du jeu de rôle sur tables depuis 1993.
Avec cette cuvée 2012 destinée au PC, au Xbox Live Arcade et au PlayStation Store, Wizards démontre une nouvelle fois tout son talent pour attirer les fans.

Toutes les dernières cartes sont de la partie, les artworks les illustrant sont toujours plus beaux et le gameplay amélioré par rapport au précédent épisode.
Quelques déceptions Si l’on regrette qu’un lifting graphique plus profond n’ait pas été apporté – le jeu ressemble beaucoup au jeu paru en 2009 – les amateurs se contenteront de profiter des nouvelles campagnes proposées, du mode Archenemy nouvellement implanté permettant des combats en trois contre un et du jeu en ligne permettant de se mesurer aux meilleurs joueurs du monde entier.

Plus gros bémol toutefois : la personnalisation des decks – nom donné aux paquets de cartes créés par les joueurs – toujours aussi limitée même si quelques progrès ont été faits.

Le joueur peut désormais retirer l’intégralité des cartes de son jeu pour partir d’une base quasi vierge et ne plus se limiter aux cartes acquises en cours de partie, mais ne peut toutefois pas partir de zéro totalement.
Dommage, car les puristes savent bien que créer son deck, le peaufiner afin d’affiner sa stratégie de jeu, représente au moins la moitié du plaisir de jouer à Magic : The Gathering.
Conclusion Quoi qu’il en soit, le titre reste un très bon investissement et devrait occuper les plus patients pendant de longues, très longues heures !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

pexels roger brown 5125690
Actualité

Trousse de secours

9 septembre 2022
Une trousse de secours permet de rassembler et de transporter les matériels nécessaires pour prodiguer les premiers soins à un sujet jusqu’à l’arrivée des secours d’urgence ou soigner les blessures légères.
Contentsads.com