×
google news

Salon Tokyo 2011 – Nissan Townpod : utilitaire de geek

Notre quotidien, tout comme notre vie professionnelle, évoluent au gré des grands mouvements de l’ère numérique, nos voitures doivent aussi s’adapter en conséquence.
Nissan entend répondre avec Townpod à l’homme qui travaille seul et qui passe plus de temps avec sa voiture qu’avec ses inter-relations humaines.

La frontière entre leur activité professionnelle et leur vie sociale est floue, voire inexistante, et leurs moyens de transport individuel doivent par conséquent eux aussi couvrir de multiples facettes.
Nissan Townpod fournit une plate-forme simple que chaque utilisateur personnalise en fonction de ses propres besoins.
Chacun peut adapter l’habitacle de son Nissan Townpod grâce à sa configuration et à des accessoires dédiés… Design extérieurExtérieurement, le Nissan Townpod reprend de nombreux éléments familiers et pourtant, il est différent.
Il fait appel aux mêmes technologies zéro émission que Nissan LEAF.
La prise de recharge est logée dans le museau sous un capot qui s’escamote automatiquement.
Le rétro-éclairage de couleur bleu électrique réfléchit subtilement la teinte « blanc stratosphérique » de la carrosserie.
Ces tons bleu électrique sont repris pour les poignées de portes ainsi qu’au niveau de la plaque minéralogique, des branches de jantes alliage et des blocs optiques.
« La voiture n’a pas besoin de clamer haut et fort son identité électrique.
Elle suggère avec un art consommé ses vertus écologiques et économiques ».
Les optiques font office de feux de position quand les « pétales » bleues sont closes, et de feux de route quand elles sont ouvertes.
Le montage décentré des blocs facilite l’entretien courant.
Le positionnement novateur des optiques donne aussi à la ligne de capot un air de coupé assez proche du Nissan Z.
La vaste partie vitrée du Townpod n’est elle pas sans rappeler le Nissan Cube.
La voiture ressemble davantage à un van avec sa porte arrière à double battant.
Ses autres traits distinctifs : des feux de recul placés à droite, la plaque minéralogique à gauche et une poignée de porte arrière logée dans une surface concave.
Vu du dessus, on constate que l’empreinte cubique qui maximise l’espace intérieur se dissout dans un pavillon en ellipse.
Les feux arrière ont été pensés pour réfléchir la lumière comme des pierres taillées quand ils sont au repos et étinceler quand ils sont illuminés.
Grâce à des charnières innovantes, les portes arrière coulissent, s’ouvrant alors avec un minimum de débattement puis s’escamotant à flanc de véhicule pour ne pas gêner la circulation environnante ou les piétons.
Outre les feux arrière intégrés aux battants de portes, un rappel des clignotants et des feux de position habille les seuils de portes.
Un panneau mobile comme un toit vitré, à l’aplomb du compartiment de charge, autorise sur Nissan Townpod le transport d’objets plus encombrants.
Design intérieurSur le Nissan Townpod, Nissan poursuit l’utilisation de formes simples rendues également fonctionnelles.
La zone de chargement, l’espace passagers et la planche de bord sont épurés.
Si l’habitacle a été voulu pratique, il ne devait pas forcément en négliger le style.
Le conducteur a devant lui un volant simple et cependant futuriste, ainsi que deux manettes pour les clignotants et les essuie-glaces.
Mais, hormis ces commandes, – rehaussées par l’éclairage – le tableau de bord aérien est dépourvu de tout bouton.
Les marches avant et arrière s’enclenchent au moyen d’un joystick placé à main droite sur l’embase du siège conducteur.
Double écran d’affichageToutes les commandes des équipements auxiliaires tels que la climatisation ou le système multimédia sont accessibles via les deux écrans digitaux en position centrale.
Le moniteur du haut est dévolu aux fonctions d’instrumentation de bord : tachymètre, état de charge de la batterie et autonomie, ainsi qu’à la navigation GPS.
Le système est également équipé de la technologie sans fil Bluetooth® pour communiquer avec l’assistant numérique personnel (PDA) du conducteur.
Masato Inoue, Product Chief Designer of Nissan : « Aujourd’hui, la première chose que beaucoup de gens font en montant en voiture, est de programmer leur système de navigation, composer un numéro de téléphone, naviguer dans le répertoire téléphonique, etc.
Le Nissan Townpod s’affranchira de ces contraintes en communiquant directement avec votre PDA pour le lieu et l’heure de votre prochain rendez-vous.
Par conséquence, le système de navigation ne se contentera pas de tracer l’itinéraire pour rallier votre prochain rendez-vous, il planifiera également tous vos rendez-vous du jour.
Si, par suite d’embouteillages imprévus, deux rendez-vous risquent de se télescoper, la voiture vous en informera pour vous permettre de prendre vos dispositions.
Elle pourra aussi vous suggérer le lieu et le moment les plus pratiques pour recharger la batterie du Townpod».
L’écran tactile du bas affiche toutes les commandes du système de navigation GPS et sert à contrôler l’ensemble des fonctions du véhicule et à régler les paramètres audio du Nissan Townpod.
En plus de savoir se connecter sans fil au PDA du conducteur, le Nissan Townpod permettra également aux passagers d’accéder à leur collection musicale personnelle, ou à tout dispositif de réception radio via Internet.
Source : Communiqué Nissan

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
auto
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
auto
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Contents.media