×
google news

« Meyer Habib, privé de tribune »

L’allié français de Benyamin Nétanyahou, Meyer Habib, a perdu son siège à l’Assemblée nationale, après dix ans de service. Habib, affilié au parti Les Républicains (LR), a été un des politiciens les plus divisifs siégeant à l’Hémicycle où il a défendu sans relâche les politiques de la droite israélienne, ainsi que Benyamin Nétanyahou, le premier ministre avec qui il a des relations depuis trente ans. Cependant, il a été défait le 7 juillet dans la huitième circonscription des Français résidant à l’étranger, par Caroline Yadan, la candidate du parti Renaissance, qui a remporté l’élection avec 52,7% des votes.

Bien que Meyer Habib ait été en tête au premier tour, il a été victime d’une forte mobilisation dans cette circonscription qui comprend huit pays : Israël, l’Italie, Malte, Saint-Marin, le Vatican, Chypre, la Grèce et la Turquie. Bien que le taux de participation ait été de 24%, un chiffre qui peut sembler insignifiant comparé à la moyenne nationale, plus de 36 000 personnes ont voté, ce qui est deux fois plus qu’à l’élection partielle de 2023, déclenchée suite à la disqualification de l’élection de M. Habib après des abus signalés lors de la campagne électorale de l’année précédente.

Le 7 juillet, M. Habib a recueilli la majorité des votes en Israël. Cependant, les votes enregistrés dans d’autres pays, notamment en Italie, lui ont fait perdre son siège. Mme. Yadan a également profité d’un important transfert de votes de gauche, au soutien de Yaël Lerer, la candidate du Nouveau Parti Populaire, qui a été battue au premier tour.

Il fait également allusion à une proximité avec Eric Ciotti.

Dans une vidéo filmée devant le mur Occidental à Jérusalem, Meyer Habib, connu pour ses déclarations controversées, a attaqué sa rivale en l’accusant de s’être associée avec l’extrême gauche antisémite. De son côté, Mme Yadan a insinué que son adversaire avait reçu le soutien du Rassemblement National (RN), qui n’a pas mis en avant un candidat dans sa circonscription.

Tout au long de la campagne, Habib a fièrement clamé sa proximité avec Eric Ciotti et a montré de la bienveillance envers le RN. Lors d’une interview accordée à la chaîne israélienne Kan ce lundi, il a relevé que Marine Le Pen a augmenté le nombre de ses sièges. Il a précisé ne pas être un de ses partisans, mais qu’il la trouve moins déplaisante que les extrémistes de gauche qui dénigrent Israël. Il a ensuite accusé les Arabes de France d’ignorance concernant la localisation de la Palestine et de la Jordanie sur une carte.

Après l’attaque commise par le Hamas dans le sud d’Israël le 7 octobre 2023, qui a déclenché le conflit à Gaza, Meyer Habib a désigné la population de Gaza dans son ensemble comme un « cancer ». Il a manifesté un soutien inconditionnel à la riposte du gouvernement israélien dans l’hémicycle, causant jusqu’à maintenant, la mort de plus de 38 000 Palestiniens d’après les autorités sanitaires de Gaza. Au cours de la campagne, M. Nétanyahou et le ministre de la Défense, Yoav Gallant, ont été filmés à ses côtés en lui apportant leur soutien.

La suite de cet article est réservée aux abonnés et ne représente que 13.72% du contenu total.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1020
Politique

Cour des comptes avertit gouvernement futur

15 juillet 2024
L'administration sortante est réprimandée et une alerte est donnée à celle qui prendra la relève, selon un rapport publié le lundi 15 juillet par la Cour des Comptes. Ce rapport…