×
google news

Mbappé appelle à voter contre RN

Kylian Mbappé, le capitaine de l’équipe nationale de football de la France, a exprimé à nouveau son avis sur les élections législatives. Après avoir jugé le 16 juin que le « bon choix » devait être fait face aux « idées divisives », l’attaquant a déclaré le 4 juillet qu’il était « urgent d’aller voter suite aux résultats désastreux » du premier tour des élections, où le Rassemblement national (RN) est arrivé en tête.
« Il est plus crucial que jamais de voter. Il y a un réel sentiment d’urgence. Nous ne pouvons pas laisser notre pays entre les mains de ces personnes, c’est extrêmement urgent. Les résultats ont été désolants », a indiqué Mbappé lors d’une conférence de presse le jour avant le quart de finale de l’Euro 2024 contre le Portugal à Hambourg, parlant de son positionnement pour le second tour des élections législatives d’ici dimanche. « Nous souhaitons que tous se mobilisent et votent pour le bon camp », a-t-il ajouté.
Bien que le nom du RN n’ait pas été mentionné de manière explicite dans sa réponse, Mbappé a fait preuve d’une pointe d’humour lorsqu’il a recherché du regard un journaliste qui voulait lui poser une question supplémentaire. Quand celui-ci a déclaré être assis à « l’extrême gauche », Mbappé a rétorqué : « Merci Dieu que tu n’es pas de l’autre côté ».
Depuis leur arrivée en Allemagne pour l’Euro 2024, les footballeurs français sont fréquemment interrogés sur les élections législatives et une potentielle victoire du parti d’extrême droite. Marcus Thuram et Jules Koundé ont ainsi clairement déclaré leur intention de s’opposer au RN, tandis que le milieu de terrain Aurélien Tchouaméni s’est prononcé contre « les extrêmes », comme Mbappé.

Lorsqu’on a demandé aux autres joueurs français sur le sujet, ils se sont limités à encourager le vote. Cependant, Adrien Rabiot a pris position en soulignant qu’il ne fallait pas que le thème des élections legislatives perturbe le groupe. Il a suggéré qu’on devrait « mettre de côté » cette question un moment, tout en insistant sur l’importance du vote car « l’avenir » de la nation « est en balance ».
Mercredi, le président de la Fédération française de football, Philippe Diallo, a confié à l’Agence France-Presse, qu’il ne se trouvait pas en désaccord avec les membres de l’équipe nationale, garantissant leur « liberté d’expression ». Cependant, il a réitéré « l’obligation de neutralité » de l’organisme représentatif du football français. « Contribuer »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1285
Politique

« Assemblée Nationale: Retour à la Case Départ »

19 juillet 2024
Emmanuel Macron reste à la présidence et Gabriel Attal à Matignon, tandis que Yaël Braun-Pivet demeure à la présidence de l'Assemblée nationale, malgré la dissolution de l'Assemblée il y a…
example 1277
Politique

Manifestation à Paris pour gouvernement gauche

19 juillet 2024
Le live a été animé par des personnalités telles que Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Pour plus d'informations sur la campagne des législatives, veuillez…
example 1272
Politique

« Qui deviendra président de l’Assemblée? »

19 juillet 2024
Le live a été animé par plusieurs personnes, notamment Minh Dréan, Marie Pouzadoux, Geoffroy Clavel, Solène L’Hénoret et Marie Slavicek. Vous pouvez lire tous nos reportages sur la campagne électorale…
example 1268
Politique

« Défaite du Nouveau Front, obstacle vers Matignon »

19 juillet 2024
/"Le Nouveau Front populaire (NFP) a réussi à s'unifier derrière un seul candidat pour la présidence de l'Assemblée nationale, mais cela n'a pas été suffisant. André Chassaigne, représentant communiste du…