×
google news

« Rassemblement National Domine Elections Européennes »

Le dimanche 9 juin, lors des élections européennes, la liste dirigée par Jordan Bardella a récolté plus de 7,7 millions de voix, établissant le deuxième plus grand nombre de votes dans l’histoire du Rassemblement National (RN), après le premier tour de l’élection présidentielle de 2022 où Marine Le Pen a obtenu 8,8 millions de voix. Ce succès renforce la suprématie territoriale du parti d’extrême droite qui n’est plus limitée qu’aux grandes villes.

Comme prévu, le RN, anciennement connu sous le nom de Front National (FN), réalise ses meilleurs résultats dans les zones géographiques où il a une forte présence historique : le quart nord-est de la France et les régions méditerranéennes. Plus précisément, dans douze départements allant du Pas-de-Calais à la Haute-Saône, le RN a obtenu plus de 40% des suffrages, avec un pic impressionnant à 50,6% dans l’Aisne.

Aucun de ces départements n’avait atteint un tel niveau de soutien pour le parti fondé par Jean-Marie Le Pen lors des précédentes élections européennes en 2019. Conformément à la montée générale du parti lors de ce scrutin, chacun de ces territoires, déjà sensibles à son discours social et populaire, a enregistré une augmentation d’environ 10 points du RN en cinq ans.

Le parti du Rassemblement national (RN), conduit par Jordan Bardella, jouit de tendances dynamiques similaires dans le Sud de la France, une région plus sensible à l’aspect identitaire du parti. Plus précisément dans six départements, de Pyrénées-Orientales à Var à travers la Corse-du-Sud, Bardella et son équipe ont reçu un plébiscite de plus de 40%. C’est une réussite notable, en particulier puisqu’elle se produit dans des régions où l’ancien Front National (FN) a affronté cette année, un concurrent de l’extrême droite, le parti Reconquête!, d’Eric Zemmour, qui a été mené à cette élection par Marion Maréchal, et dont les meilleurs scores ont été observés près de la côte méditerranéenne (9,1% dans les Alpes-Maritimes; 8,8% dans le Var). Dans l’outre-mer, l’appel du RN à Mayotte reste fort, avec quatorze des dix-sept communes du département plaçant Bardella et sa liste au-dessus des 50%.

Après les élections européennes, il est difficile de tirer des conclusions définitives sur les opportunités qui attendent le RN lors des élections législatives anticipées du 30 juin et du 7 juillet, convoquées suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron. Néanmoins, les résultats du 9 juin renforcent certaines des acquisitions territoriales faites par les nationalistes en 2022, lors du dernier renouvellement du Palais-Bourbon. Dans l’Eure, par exemple, où le RN avait obtenu quatre des cinq sièges de député il y a trois ans, le parti a obtenu 42,6% aux élections européennes (contre 31,6% en 2019). Des confirmations similaires ont été constatées dans l’Aude (40,5% contre 31,2%), le Lot-et-Garonne (38,6% contre 29,4%) et le Tarn-et-Garonne (38,6% contre 29,7%).

Le reste de cet article, soit 34,79%, est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1055
Politique

« Delga: Mélenchon ne sera pas premier ministre »

16 juin 2024
Durant une longue période, Carole Delga, la leader socialiste de la région Occitanie, s'est en opposition avec La France Insoumise (LFI), surtout pendant les élections législatives de 2022, quand elle…