×
google news

Scrutin Européen Ouvert Jusqu’à Dernière Minute

L’élection européenne approche sa fin, mais la journée de vote du 9 juin est toujours indécise. Selon un sondage effectué par Ipsos pour Le Monde, il y a encore des changements remarquables. Le sondage a été réalisé du 6 au 7 juin auprès de 8 923 personnes représentatives, en utilisant la méthode des quotas.

Vers la fin de la campagne, Jordan Bardella reste le leader confirmé avec un taux d’intention de vote de 32% (marge d’erreur de 1,3 point), bien qu’il a perdu un point de pourcentage depuis notre dernier sondage fin mai. Valérie Hayer continue à décliner et perd un point de pourcentage, se situant à 15% d’intentions de vote (marge d’erreur : 1). Elle n’est plus qu’à 0,5 point de Raphaël Glucksmann, candidat du Parti socialiste et de Place Publique (PS-PP), qui stable à 14,5% (marge d’erreur : 1). Comme l’a souligné Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos, l’écart entre ces deux candidats n’a jamais été aussi proche, soulignant une possibilité de croisement des courbes… Ou non.

La progression de la liste de La France insoumise (LFI), dirigée par Manon Aubry, se poursuit et s’accélère notablement en cette dernière phase : elle a gagné 1,5 point depuis fin mai, atteignant maintenant 9,5 % d’intentions de vote (marge d’erreur : 0,8). Derrière elle, la liste Les Républicains (LR), sous la houlette de François-Xavier Bellamy, reste stable à 7 % (marge d’erreur : 0,7). Deux autres listes risquent de ne pas atteindre le seuil de 5 % des voix nécessaires pour envoyer des députés à Bruxelles. Dans cette circonstance, la liste Reconquête, menée par Marion Maréchal, compte 5,5 % d’intentions de vote, tandis que la liste des Écologistes (Ex-EELV), dirigée par Marie Toussaint, est à 5 % (marge d’erreur : 0,6). Enfin, Léon Deffontaines de la liste du Parti communiste français (PCF) est prévu à 2,5 % d’intentions de vote (marge d’erreur : 0,4), un score équivalent à celui de la candidate du Parti animaliste, Hélène Thouy, qui a augmenté d’un point en une semaine.

Les résultats des élections au Parlement européen pourraient être influencés par les électeurs indécis, ayant un impact potentiel sur l’ordre final et la formation de la délégation française. En tenant compte de ces facteurs, les performances prévues de Marion Maréchal (Reconquête) oscillent entre 4,5% et 6,5%, tandis que la candidate écologiste Marie Toussaint pourrait recueillir entre 4% et 6% des voix. Parmi les électeurs incertains qui soutiendraient potentiellement Toussaint, 40% affirment que leur décision de vote est susceptible de changer, avec Raphaël Glucksmann et Manon Aubry figurant parmi leurs seconds choix. Depuis fin mai, la popularité de Toussaint diminue (elle a perdu un point de pourcentage) et l’approche du seuil critique de 5% n’entraîne pas d’effort de mobilisation plus belang en faveur du vote écologiste, du moins d’après les indications disponibles au moment de notre sondage. La suite de l’article est exclusivement disponible pour les abonnés, avec environ 28% de l’article encore à lire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 837
Politique

« Législatives 2024: LR exclut Eric Ciotti »

13 juin 2024
Suite à la victoire significative du Rassemblement national lors des élections européennes, le président de la République a pris la décision inattendue de dissoudre l'Assemblée nationale le dimanche 9 juin.…
example 822
Politique

Macron rejette contribution retraités effort budgétaire

12 juin 2024
Le parti gouvernemental et Le Rassemblement national, sollicitent l'important vote des retraités en pleine querelle. Face aux accusations continues de l'extrême droite affirmant qu'il prépare discrètement une réduction des retraites…