×
google news

« Macron: Reconnaissance d’Etat pas par indignation »

A trois jours des élections européennes, Emmanuel Macron donne une interview aux journaux télévisés de TF1 et France 2 lors des cérémonies commémoratives du débarquement. Il pourrait aborder le conflit à Gaza, annoncer des mesures de soutien à l’Ukraine, et discuter de la situation en Nouvelle-Calédonie.

Cependant, cette interview a été critiquée par l’opposition qui accuse Macron d’utiliser la campagne des élections européennes à son avantage. L’Arcom, l’organisme de régulation du secteur audiovisuel, a déclaré mardi que les déclarations faites lors de cette interview pourraient être comptabilisées dans le temps de parole accordé à la liste du parti présidentiel. Il a ajouté que les autres listes devront recevoir un accès équitable aux médias jusqu’à la fin de la campagne officielle.

Le président Macron doit également rencontrer son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, vendredi. Ils donneront ensuite une conférence de presse conjointe depuis l’Elysée. Le président ukrainien devra aussi s’adresser aux députés français vendredi matin à l’Assemblée nationale.

Nos ressources pour en savoir plus :
Récit : Emmanuel Macron mêle les célébrations du débarquement et la campagne électorale
Décryptage : Le président ukrainien Zelensky est en France pour discuter des « besoins » de l’Ukraine face à la Russie
Analyse : La guerre en Ukraine occulte les célébrations du 80e anniversaire du débarquement
Tribune : Jaroslaw Kuisz, politologue, « La guerre en Ukraine unifie et divise l’Europe ».

Dans une discussion, Peter Caddick-Adams, un éminent historien, a souligné que le débarquement du 6 juin 1944 était l’événement le plus mémorable de l’histoire militaire mondiale. Il a également soulevé une question importante lors d’un podcast : En considération des menaces actuelles, est-il possible de mettre en place une Europe de la défense ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1418
Politique

« Programme législatif du Nouveau Front populaire »

21 juin 2024
Le Nouveau Front populaire (NFP) prône un programme "sérieux", tandis que Patrick Martin, le chef de Medef, le qualifie de "dangereux" pour l'économie française, éventuellement plus encore que le programme…