×
google news

Parti indépendantiste refuse rencontre mission dialogue

L’Union calédonienne (UC), le plus grand parti indépendantiste en Nouvelle-Calédonie, a rejeté une invitation à une rencontre avec la mission de dialogue lancée en mai par Emmanuel Macron lors de sa visite sur l’archipel. L’UC a manifesté son mécontentement, réaffirmant sa demande de retrait du projet de réforme constitutionnelle du corps électoral. Elle reproche à l’État de traiter les violences récentes, les pires en quarante ans sur l’archipel, comme de simples émeutes urbaines. Elle accuse également l’État de répondre à ces événements par la brutalité policière.

L’UC a dénoncé les persistentes répressions policière et militaire depuis la fin de l’état d’urgence. Elle a affirmé que le Ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a été informé de ces violences. Le parti indépendantiste soutient que l’État fait la sourde oreille et qu’il faut mettre fin à ces répressions avant d’envisager une rencontre avec la mission de dialogue.

Lors de sa visite le 23 mai, Macron a affirmé qu’il n’y aurait ni forçage, ni abandon concernant le projet de loi constitutionnelle contesté. Il a aussi mis en place une mission de dialogue avec trois hauts fonctionnaires chargés de mener des discussions bilatérales avec les partisans de l’indépendance et ceux qui s’y opposent.

Dans une déclaration récente, l’Union calédonienne a mis en lumière la possibilité que les élections européennes n’aient pas lieu comme prévu ce dimanche, citant un éventuel déficit de sécurité que le gouvernement ne peut pas assurer. Le communiqué précise que « Les maires de l’Union calédonienne évalueront les situations locales en toute responsabilité ». Sur les 33 municipalités de Nouvelle-Calédonie, l’UC possède treize maires, principalement dans le nord et les îles.

Interrogée à ce sujet par RFI, la ministre déléguée chargée des outre-mer, Marie Guévenoux, a insisté sur le fait que « les élections européennes auront lieu dans toutes les municipalités de Nouvelle-Calédonie » et se dérouleront « normalement sur 90 % du territoire calédonien », mentionnant seulement quelques éventuelles fermetures de bureaux de vote.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1276
Politique

Leader CCAT et sept arrêtés en Nouvelle-Calédonie

19 juin 2024
Mercredi 19 juin, huit individus ont été appréhendés, y compris Christian Tein, reconnu comme le chef de la Cellule de Coordination des Actions de Terrain (CCAT), un groupe à l'origine…
example 1270
Politique

Macron fait irruption à Sein

19 juin 2024
Emmanuel Macron a rendu hommage à l'esprit de résistance lors de la célébration du 80ème anniversaire de la Libération sur l'île de Sein, pour son "marathon mémoriel". Cette île de…
example 1262
Politique

« Macronistes, Insoumis: Banalisation Double du RN »

19 juin 2024
Le Rassemblement National (RN), anciennement connu sous le nom de Front National depuis sa création en 1972, jouit d'une situation sans précédent. À deux semaines du premier tour des élections…