×
google news

« Nouméa: Dernier quartier repris, annonce Darmanin »

Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a rapporté vendredi dernier que l’opération de police qui s’est déroulée dans le quartier de Rivière-Salée à Nouméa était un succès. C’était la seule zone de la ville qui n’était pas encore encadrée par les forces de l’ordre depuis le début des émeutes en Nouvelle-Calédonie il y a deux semaines et demie. L’opération a impliqué la participation de 400 membres des forces de l’ordre et a réussi à arrêter 12 personnalités et à démanteler 26 barrages.

D’après une information relayée par l’Agence France-Presse, de nombreux barrages érigés par des individus dangereux bloquaient le quartier de Rivière-Salée, ce qui rendait la sécurisation de la zone complexe. Malgré les succès de l’opération, il reste toujours des barrages aux approches de Nouméa, dans les communes de Mont-Dore, Païta et Dumbéa.

Sonia Backès, la présidente de la province Sud et principale représentante du camp loyaliste, a insisté sur la nécessité d’une action plus étendue de l’État. Selon elle, un déploiement plus large des forces de l’ordre est nécessaire pour libérer tous les quartiers. Il a également été annoncé que l’aéroport devrait rouvrir lundi.

Selon une correspondante de l’AFP sur le terrain, un autre point de blocage était en cours de levée vendredi à La Tamoa, à proximité de l’aéroport international de La Tontouta, qui demeure suspendu aux voyages d’affaires jusqu’à lundi matin. « En raison de la situation de crise persistante en Nouvelle-Calédonie, le Haut-Commissariat a annoncé une extension de l’interruption de l’aéroport de Nouméa-La Tontouta jusqu’au 3 juin à 9h [heure locale] », soit minuit entre dimanche et lundi à Paris, comme indiqué dans un communiqué d’Aircalin.

Si les opérations commerciales reprennent lundi comme attendu, l’aéroport sera resté clôturé près de trois semaines. Sa mise hors service avait eu lieu au surlendemain de l’amorce des insurrections dans l’archipel français du Pacifique Sud et a été plusieurs fois prorogée par la suite. L’ambition est à présent de « rouvrir pleinement » l’aéroport lundi matin, alors que les précédents délais n’étaient pas aussi définitifs, a précisé une source proche du dossier à l’AFP.

Plus de 1 600 voyageurs français et internationaux ont été délogés par les autorités via l’aéroport de Magenta dans le contexte de vols militaires organisés par la France, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande.

La crise a entraîné la mort de sept personnes, dont deux officiers de police, l’état d’urgence a été maintenu pendant une douzaine de jours et le couvre-feu est toujours en place, mais la tension a sensiblement diminué ces derniers jours.

La Nouvelle-Calédonie, avec une population de 270 000 personnes, est engagée dans un processus d’autonomie de la tutelle française depuis 1998.

Un amendement constitutionnel élargissant l’électorat a été voté en à Paris, ce qui a provoqué une grande réprobation parmi les indépendantistes qui redoutent une marginalisation des Kanaks, les habitants indigènes. C’est la pire crise politique depuis les années 1980. En vue de restaurer la communication entre les indépendantistes et les loyalistes et de trouver une solution à la crise, le Président Emmanuel Macron a mis en place une équipe d’experts.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 837
Politique

« Législatives 2024: LR exclut Eric Ciotti »

13 juin 2024
Suite à la victoire significative du Rassemblement national lors des élections européennes, le président de la République a pris la décision inattendue de dissoudre l'Assemblée nationale le dimanche 9 juin.…
example 822
Politique

Macron rejette contribution retraités effort budgétaire

12 juin 2024
Le parti gouvernemental et Le Rassemblement national, sollicitent l'important vote des retraités en pleine querelle. Face aux accusations continues de l'extrême droite affirmant qu'il prépare discrètement une réduction des retraites…