×
google news

« Débat Élections Européennes 2024: Huit Français »

Marie Toussaint et Manon Aubry critiquent les opinions de l’extrême droite sur l’immigration. Marion Maréchal (Reconquête!) est connue pour ses critiques sur l’immigration, et elle reproche souvent à M. Glucksmann, la gauche en général et à Mme von der Leyen leur « laxisme migratoire ». Marion Maréchal percevait une augmentation de l’insécurité en France comme étant le résultat de cette politique, citant notamment un homme à Lyon qui avait attaqué trois personnes dans le métro avec un couteau. La candidate d’extrême droite souhaite mettre en place un « blocus militaire naval en Méditerannée ».
L’écologiste Marie Toussaint a reproché à Mme Maréchal d’alimenter le racisme, la qualifiant de « brutale et haineuse » à tel point qu’elle parle comme une mitraillette. Pour elle, les individus ne devraient pas être jugés en fonction de leurs origines, mais de leurs actions, qu’elle a notamment défendu le droit du sol. Dans le même élan, elle a également critiqué M. Bardella pour ses propos même s’ils sont généralement exprimés de manière plus polie.

Manon Aubry (LFI) a critiqué les attitudes de Marion Maréchal et Jordan Bardella, trouvant inacceptable qu’ils stigmatisent des millions de citoyens français. Elle a pointé le sujet en question : la politique d’immigration de l’Europe et comment elle a transformé la mer Méditerranée en une grande tombe de marins. Aubry a insisté sur l’importance de respecter le droit d’asile, et a défié les partisans du président d’agir sur les problèmes à la racine, comme le réchauffement climatique et les inégalités économiques, qui sont à l’origine de l’émigration.

Léon Deffontaines (PCF), en faveur d’accueillir les immigrants en Europe, a critiqué l’absence d’une stratégie d’intégration adéquate. Il a appelé à la remise en question de l’extrême droite en Italie, en mettant l’accent sur Georgia Meloni qui, après avoir promis aucune immigration, a réussi à régulariser 450 000 travailleurs sans papiers. Il a souligné que l’immigration est un fait social qui ne peut pas être arrêté.

Valérie Hayer a discuté avec Jordan Bardella en soulignant un désaccord profond : la corrélation systématique qu’il établit entre l’immigration et la criminalité. De son côté, Marie Toussaint a critiqué François-Xavier Bellamy pour tenir le même discours que Mme Maréchal et M. Bardella.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1537
Politique

« Le Pen nie racisme chez sympathisants RN »

23 juin 2024
Dans une récente interview avec La Voix du Nord concernant une séquence controversée impliquant des partisans du Rassemblement national (RN) diffusée lors de l'émission Envoyé Spécial, Marine Le Pen a…
example 1534
Politique

Chef CCAT et indépendantistes détenus métropole

23 juin 2024
Même les avocats sont abasourdis. Les individus associés à la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), qui ont été présentés au tribunal de Nouméa le samedi 22 juin…
example 1529
Politique

« Mélenchon nie antisémitisme, vise toujours Matignon »

23 juin 2024
Dans une déclaration récente concernant les élections législatives de 2024, Jean-Luc Mélenchon, le fondateur du mouvement politique de gauche, a nié avec véhémence toute accusation d'antisémitisme. Il soutient que ces…