×
google news

« Levée d’urgence à Nouméa, renforts gendarmes »

Dans une déclaration officielle, le procureur de la Nouméa a donné plus de détails, dimanche, sur la mort tragique d’un homme abattu à Dumbéa le vendredi. L’incident a impliqué un policier qui n’était pas en service au moment des faits et qui se trouvait à un barrage où son véhicule avait été attaqué.

« Le 24 mai 2024, au début de l’après-midi, un officier de police a décidé d’accompagner un collègue à l’hôpital territorial Médipôle de Dumbéa pour des raisons personnelles. Ils n’étaient pas en uniforme et n’effectuaient pas de mission officielle », a expliqué le procureur. En raison de problèmes de circulation, ils ont envisagé d’abandonner leur voyage. « Cependant, un conducteur d’ambulance les a rassurés en les invitant à le suivre », ajoute-t-il.

Leur véhicule s’est retrouvé bloqué par trois voitures stationnées lorsqu’ils ont approché un troisième barrage. Ils ont de nouveau été attaqués par un groupe de 40 à 50 personnes qui s’approchaient agressivement de leur véhicule. Le chauffeur est sorti du véhicule et a annoncé son statut d’officier de police, faisant des sommations. Le policier passager a vu un homme fracasser la vitre côté passager avec un objet long. Quand il a vu que l’homme s’apprêtait à frapper de nouveau, le policier, encore assis, a sorti son arme de service tout en criant « police, police ». Il a déchargé une seule balle qui a mortellement blessé l’homme au thorax.

« Le juge a souligné que les dommages détectés sur le véhicule indiquent de nombreuses marques compatibles avec des jets de pierres. De plus, l’examen d’une vidéo partagée sur les réseaux sociaux révèle qu’un homme allongé, immobile sur le sol, tenant éventuellement un sabre d’abattis sous son bras, pourrait coïncider avec la personne décédée.

Le dimanche, un policier a été inculpé pour « homicide aggravé par l’utilisation d’une arme » et placé sous surveillance judiciaire.

Hier, la ministre déléguée de l’outre-mer, Marie Guévenoux, a réaffirmé qu’il est « essentiel de noter qu’aucune opération policière n’a entraîné la mort de personnes ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1674
Politique

« Macron: Les extrêmes mènent à la guerre »

25 juin 2024
A moins d'une semaine du début du scrutin législatif qu'il a souhaité avancer, Emmanuel Macron ne cesse de battre campagne malgré l'opposition au sein de son propre parti, en utilisant…
example 1667
Politique

« RN emprunte à Macron pour législatives 2024 »

25 juin 2024
«Bardella représente une version exacerbée de Macron», déclarait le «réfractaire» Jean-Luc Mélenchon lors d'un entretien avec 20 Minutes, publié le 15 juin. À l'approche des élections législatives, le programme économique…