×
google news

« Chômage stabilisé au premier trimestre »

La stabilité a été observée sur le marché du travail, le taux de chômage, conforme à la définition du Bureau international du travail qui est plus stricte que celle des personnes enregistrées à l’emploi en France, est resté constant au premier trimestre de cette année à 7,5% de la population active. D’après un rapport publié par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) le 17 mai, il y a 6 000 chômeurs supplémentaires en France (à l’exception de Mayotte) par rapport au trimestre précédent, ce qui fait un total de 2,3 millions de personnes.

Le gouvernement regardera certainement cette situation de stabilité d’un bon œil, car les prévisions étaient beaucoup plus sombres. Depuis que le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas en 2023 (7,1%), il n’a fait qu’augmenter (+ 0,4 % sur une année). C’est dans le but d’arrêter cette croissance et de ne pas perdre de vue son objectif de plein emploi – environ 5 % de chômage – que le gouvernement a annoncé une nouvelle réforme de l’assurance-chômage avec un durcissement des conditions de compensation pour les chômeurs.

La présentation du plan à la presse était prévue pour ce vendredi, mais les événements en Nouvelle-Calédonie et l’attaque d’un fourgon pénitentiaire en Eure, mardi 14 mai, ont modifié l’agenda du premier ministre. La réforme pourrait donc être dévoilée à la fin de la semaine prochaine.

Le taux d’emploi chez les personnes âgées est en croissance.

Selon une analyse détaillée, les tendances diffèrent en fonction des groupes d’âge. Les jeunes sont plus touchés par le chômage, avec une augmentation de 0,6 point en un trimestre, atteignant 18,1% pour ceux âgés de 15 à 24 ans. En comparaison, le taux de chômage pour les personnes âgées reste relativement stable, avec une légère hausse de 0,1 point à 5,1%, identique au dernier trimestre 2023 et à l’année précédente. Le groupe des 25-49 ans voit son taux de chômage baisser de 0,2 point à 6,8 %, soit 0,4 point de plus que le premier trimestre 2023.

Dans le contexte de la récente réforme des retraites, le gouvernement voit une amélioration notable dans l’emploi des seniors. En effet, le taux d’emploi pour les 50-64 ans a augmenté de 0,5 point en un trimestre (+1,2 point sur une année), atteignant 67,7%, le niveau le plus élevé depuis que l’Insee a commencé ses suivis en 1975.

Pour la tranche d’âge de 55 à 64 ans, il y a également une progression du taux d’emploi (+0,7 point sur le trimestre, +1,9 sur une année), s’approchant de 60% (59,6%). Après l’échec des négociations relatives à un « nouveau pacte pour la vie au travail », le gouvernement prévoit de mettre l’accent sur l’emploi des seniors dans une future loi travail, avec pour objectif un taux d’emploi de 65% pour les 55-64 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 795
Politique

Crise politique rebat ambitions présidentielles

12 juillet 2024
Bruno Le Maire, le numéro deux du gouvernement, se sent nostalgique le lundi 17 juin, dans son grand bureau à Bercy. Une semaine après la dissolution abrupte de l'Assemblée nationale,…
example 778
Politique

« Le Pen promet censure gouvernementale »

12 juillet 2024
Anna Villechenon, Cécile Bouanchaud, Marie Pouzadoux, Julien Lemaignen, Agnès Gautheron, Glenn Cloarec et Charlotte Herzog ont tous participé à la création de ce live. Vous pouvez lire l'ensemble de nos…
example 754
Politique

« Faure critique le ‘sectarisme’ de Larcher »

11 juillet 2024
La politique française est actuellement au centre des attentions avec Olivier Faure critiquant vivement l'attitude de Gérard Larcher, accusé de « sectarisme et de cynisme ». Ce dernier a promis…