×
google news

Doucet démet son adjointe à Lyon

La crise frappe la mairie de Lyon, composée d’une coalition d’écologistes et d’autres factions de gauche. Le maire Grégory Doucet, membre du parti écologique, a retiré Nathalie Perrin-Gilbert de son poste de députée culturelle. Perrin-Gilbert est membre du groupe « Lyon en commun », considéré comme le plus à gauche dans le conseil municipal.
La décision a été annoncée lundi 13 mai, via un appel téléphonique suivi d’un email de trois lignes. Doucet affirme que Perrin-Gilbert a rompu la confiance en dévoilant des correspondances par email. Selon l’entourage du maire, ce comportement menace la stabilité de l’administration municipale.
Dans une réponse au Monde, Perrin-Gilbert argue qu’elle n’avait elle-même plus confiance depuis un moment et qu’elle avait senti une désapprobation instrumentalisée. Elle pense qu’il s’agissait d’un plan politique calculé.
Depuis quelques semaines, des tensions régnaient au sein du gouvernement municipal à propos de la gestion du conservatoire régional, financé par la ville à hauteur de 8,3 millions sur un budget total de 12 millions d’euros. Perrin-Gilbert, présidente du conseil d’administration, a affirmé avoir reçu « plusieurs alertes sérieuses » concernant la dégradation de l’environnement social au sein de l’établissement qui compte 2 300 élèves et 280 employés.

Après avoir réclamé de nouveaux outils de gestion et un inventaire du matériel, elle a laissé planer un doute sur la capacité du directeur du conservatoire, proche de la retraite, à renouveler son contrat, qui se termine en mai 2024. L’assistante culturelle a vécu une réunion du conseil d’administration tendue le 8 avril. Les cinq conseillers écologistes n’ont pas approuvé le budget prévu pour le conservatoire et ont ensuite demandé sa démission de la présidence, dans un courrier approuvé par des conseillers de droite. Le maire de Lyon a également demandé sa démission, invoquant un « besoin de calme ».

Pour Nathalie Perrin-Gilbert, cette demande a été un changement de cap. Elle a donc décidé de prendre les choses en main et de « démissionner définitivement » de la présidence du conservatoire de musique, tout en blâmant le maire, qui selon elle, ne l’a pas soutenue en tant que collaboratrice de la majorité.

Il reste 53.14% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1747
Politique

« Décès de Henri Nallet, ancien ministre »

29 mai 2024
La Fondation Jean-Jaurès a annoncé le décès d'Henri Nallet, ancien ministre de l'agriculture et ministre de la justice sous la présidence de François Mitterrand. Il est décédé le mercredi 29…
example 1734
Politique

« Européennes 2024: Aubry prône retour à Nupes »

29 mai 2024
D'après des sources proches du Premier ministre, Gabriel Attal prévoit de "donner son maximum" lors des derniers dix jours précédant le vote. Le Premier ministre français a l'intention de "mettre…