×
google news

« Déficit Sécurité sociale: 10,8 milliards 2023 »

Le ministère en charge des comptes publics a déclaré le mercredi 20 mars que le déficit de la Sécurité sociale et du Fonds de solidarité vieillesse a diminué de presque 9 milliards d’euros en 2023, atteignant 10,8 milliards d’euros. Néanmoins, le « trou de la Sécu” demeure 2,1 milliards d’euros supérieur aux estimations de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 (LFSS 2024), adoptée en décembre 2023, qui envisageait un déficit de 8,7 milliards d’euros en 2023. Cette augmentation s’explique par des revenus inférieurs aux attentes, selon un communiqué gouvernemental transmis à l’Agence France-Presse.

Le ministère s’est félicité de l’amélioration du déficit de 8,9 milliards d’euros par rapport à 2022, année où il s’établissait à 19,7 milliards d’euros. Il ajouta que le déficit a été pratiquement réduit de quatre fois depuis son niveau le plus bas en 2020 lorsque les coûts de la pandémie de Covid-19 avaient fait chuter le déficit de la Sécurité sociale à 39,7 milliards d’euros.

Le ministère prévoit un déficit de 17,7 milliards d’euros pour 2027. En 2023, les dépenses étaient « généralement conformes » aux prévisions de la LFSS 2024. Cependant, il y a eu une importante diminution des recettes, qui est liée à la détérioration macroéconomique.

La collecte de cotisations et d’apports sociaux par la Sécurité sociale a été moins fructueuse que prévu, avec un déficit d’1,1 milliard d’euros. En effet, la croissance salariale dans le secteur privé n’a pas été aussi robuste que prévu. Par ailleurs, les recettes fiscales de la Sécurité sociale ont également chuté à cause de la faible croissance économique de l’année 2023, générant une baisse de 1,5 milliard d’euros par rapport aux attentes. Quant aux dépenses, celles de la Assurance-maladie se sont élevées à 247,8 milliards d’euros en 2023, ce qui correspondait aux prévisions de la LFSS 2024.

La Sécurité sociale comprend plusieurs entités de la protection sociale, notamment l’Assurance-maladie, les accidents de travail et maladies professionnelles, la famille, la vieillesse et autonomie.

En outre, le gouvernement anticipe une aggravation du déficit dans les prochaines années, prévoyant un écart de 17,7 milliards pour l’année 2027. Au total, selon le Haut-Conseil du financement de la protection sociale, la Sécurité sociale pourrait se trouver confrontée à 60 milliards de déficits d’ici à 2027.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 685
Politique

Le parti Rassemblement national : une véritable habitude

12 avril 2024
La députée du Rassemblement national (RN), Catherine Jaouen, a été cordialement accueillie par le président du conseil de l'ordre des médecins du Vaucluse, Bernard Arbomont, lors de sa visite au…
example 671
Politique

« Élus RN brandissent affiches xénophobes conseil »

12 avril 2024
La Présidente du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, membre du Parti socialiste, a informé jeudi 11 avril, son dessein de poursuivre en justice pour « incitation à la haine…