×
google news

Le tableau périodique des éléments

Les chimistes ont découvert que toute substance contient un nombre de briques de construction qu’ils ont appelé éléments chimiques.
Au début du XIXème siècle, il fut nécessaire de classer les éléments chimiques, de plus en plus nombreux qu’il est difficile de s’y retrouver.

En 1864, Lothar Meyer est l’un des premiers chimistes à proposer un système de classification.
Il proposait de regrouper les éléments selon leur nombre maximal de liaisons possibles entre eux ou avec d’autres éléments.
Mais ce modèle comportait de nombreux inconvénients.

Il était basé sur 28 éléments, et n’évoquait pas la possibilité de l’existence d’autres éléments, ni de deviner leurs propriétés (masse, charge…) Plus tard, Mendeleïev essaya une autre approche en classant les éléments selon certaines de leurs propriétés.
En effet, il avait observé que les propriétés apparaissaient de façon périodique lorsqu’il classait les atomes par masse croissante.
Chaque ligne du tableau correspondait à une propriété.
Sa première version comportait cinq colonnes et 18 lignes verticales et elle comblait les lacunes du système de Meyer.

Il avait laissé des cases vides dans son tableau lorsqu’un élément ne présentait pas les propriétés attendues et il a ainsi prédit d’autres éléments avec les propriétés attendues.
Et le 6 mars 1859, il présente en russe « La dépendance entre les propriétés des masses atomiques des éléments avec six propriétés ».
Enfin, en 1913, le tableau évolue une dernière fois.
On s’est aperçu qu’en tenant compte des propriétés chimiques des éléments, ceux-ci doivent être classés non pas par leur masse atomique, mais par leur nombre de protons.
Entre-temps, le tableau est devenu horizontal.
On en a conclu que les protons déterminent la nature de l’élément et une partie de ses propriétés.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media