×
google news

« John Swinney, nouveau leader SNP Ecosse »

John Swinney, un vétéran de la scène politique écossaise, est désormais à la tête du Parti National Écossais (SNP), le parti indépendantiste du pays. Cette nomination fait suite à la démission de son prédécesseur, Humza Yousaf, la semaine dernière. Swinney est également pressenti pour prendre la place de Premier Ministre suite à un vote au Parlement écossais.

Swinney a fait part de son grand honneur d’avoir été choisi pour diriger le SNP, et a promis de tout faire pour servir son parti et son pays. Yousaf a quant à lui appelé le parti à suivre la direction de Swinney et a salué sa nomination.

Yousaf, 39 ans, a dû quitter ses fonctions l’année dernière après avoir rompu son alliance gouvernementale avec les Verts. Cette rupture est survenue une année seulement après qu’il ait succédé à la très populaire Nicola Sturgeon.

En postulant à la tête du parti, Swinney, 60 ans, a promis de rétablir l’unité du SNP et de l’Ecosse, dans un contexte politique compliqué par l’immobilisme de la cause indépendantiste et les difficultés du parti, qui fait l’objet d’une enquête de police sur sa gestion financière et voit sa popularité décliner.

En dépit de ces défis, Swinney, un membre clé du SNP, est le seul candidat qui s’est présenté pour succéder à Yousaf. Pour devenir Premier Ministre, il devra toutefois être élu par le Parlement écossais, où le SNP, bien que dominant, n’a pas la majorité absolue avec 63 sièges sur 129. Un vote devrait avoir lieu plus tard cette semaine. Selon les médias britanniques, Swinney pourrait compter sur le soutien des Verts, qui souhaitent maintenir la stabilité du gouvernement écossais.

Le pouvoir législatif écossais s’occupe de divers secteurs, y compris l’éducation et la santé, tandis que la défense et les relations internationales sont gérées depuis Londres. John Swinney a occupé le rôle de vice-premier ministre sous Nicola Sturgeon de 2014 à 2023 et avait démissionné lors de son départ inattendu. Il a précédemment dirigé le SNP de 2000 à 2004 lorsque le parti était dans l’opposition. Actuellement, le parti est secoué par une enquête sur ses finances où Peter Murrell, ex-directeur général du parti et époux de Nicola Sturgeon, est accusé de détournement de fonds. Le nouveau leader devra aussi freiner la montée du parti travailliste en Écosse, en vue des élections législatives qui auront lieu cette année et qui visent à renouveler le Parlement britannique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1298
Actualité

Chaos au procès Bastia-Poretta, défense part

22 mai 2024
Est-il possible de reprendre le procès de la vendetta de Bastia-Poretta après le tumulte du mardi 21 mai, lorsque tous les avocats de la défense des accusés incarcérés, y compris…
example 1294
Actualité

Parti de Macky Sall, avenir incertain au Sénégal

22 mai 2024
Peut-on envisager la survie de l'Alliance pour la République (APR) sans Macky Sall, son initiateur en 2008 ? Depuis la perte du 14 mars, l'ancien président s'est retiré à Marrakech.…
example 1292
Actualité

« Résumé Mardi: Guerre en Ukraine Direct »

22 mai 2024
Le live a été animé par plusieurs personnes dont Agnès Gautheron, Gabriel Coutagne, Fatoumata Sillah, Solène L’Hénoret et Audrey Delaporte qui a pris des photos. Nous avons une série d'articles,…